Il arrive à 20h30

il y a
1 min
37
lectures
1

Bonjour à tous, Je travaille sur un projet de garder certains textes impersonnels, pour les coller dans un recueil de Poésie, alors publié.  [+]

Il arrive à 20h30.
C'est que certains ne comprennent pas la Poésie.
D'autres ont plus ou moins d'a priori.
Mais lui, il arrive à 20h30.

Il a pas trop de bagages,
Pas trop de parlotte,
Il ne sait pas quoi dire.
Mais il fixe sa montre, tout sourire.

Il sera ponctuel.
Il sera en présentiel.
Pour une fois, se dit-il,
Que ça changera de lui !
De ses promesses sans envies !

Il en est sûr.
Il ferme les yeux,
Le train ralenti.
On ne lui a pas menti.
Il sera à l'heure et il est pressé,
Obsédé, même,
A cette simple idée de se foirer !

Décidément, il l'a décidé.
Il arrive à 20h30.
Car 20 h30, c'est l'heure du train à quai,
Dans cette immense ville qu'est Paris.
C'est l'heure de rêver à d'autres vies,
Parce que la sienne, presque, il s'en lasserait.

Il traverse toute la ville en direction des berges.
Face à la flotte, le cul en péril, il s'assoit et gamberge.
Il a prit son train pour Paris.
Il est 20 h 30 comme il l'avait promis.

Et puis...

Dans son grand lit, tout seul,
A des milliers de kilomètres de là-bas,
Il étend ses bras en manque d'étreintes.

Il arrive à 20h30...

Sans détours.
Et comme toujours,
Sans un gramme d'amour.

Il appelle maman.
Il appelle papa.
Il appelle le Ciel
Il demande au Bon Dieu.

Il avait passé commande, pourtant !
Et 20 h 30, il n'était pas très exigeant...
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !