2
min

Ikaria, l'île aux mille visages

Image de Marie Amina B

Marie Amina B

55 lectures

12

Ikaria la fabuleuse, avec tes falaises vertigineuses
Ikaria la lumineuse, avec tes maisons aux façades curieuses
Ikaria la généreuse, avec tes fruits en abondance
Ikaria la charmeuse, avec ton eau toute en transparence
Ikaria la chanceuse, avec ton micro climat
Ikaria la mystérieuse, ô terre de gala
Pour honorer et célébrer comme il se doit, la Panaya
Avec des prières, des chants et des danses dans les Panighiria
Tout le monde y participe, des Pédi aux Yiayias
Kaliméra, Kalispéra, Kalinichta, ô Eleftéria !
Ikaria la dangereuse, avec tes coups de colère
Ikaria la pluvieuse, avec tes éclairs et tes coups de tonnerre
Ikaria la capricieuse, aux vents soudains, quel sacré caractère !
Ikaria la mythique, avec le temple d'Artémis à deux pas d'Arministis,
Et Icare dont l'envol audacieux a finit en naufrage
Ikaria la pudique, avec tes centaines de criques sauvages
Ikaria la mystique, aux innombrables chapelles et monastères
Ikaria l'authentique, avec ta nature intacte sous verre
Ikaria la flamboyante, aux couleurs chatoyantes
Ikaria la luxuriante, aux collines verdoyantes
Ikaria l'accueillante, aux formes courtoises
Ikaria la séduisante, aux ondes vibrantes
Ikaria l'enivrante, aux yeux turquoise
Ikaria la souriante, aux notes caressantes
Ikaria la vivante, aux voix criantes
Ikaria, la discrète, âme de poète
Ikaria, l'élégante dame aux mille couleurs;
Tous les tons de bleu pour le ciel et la mer,
Toutes les teintes de brun pour le roc et la terre,
L'éclat du blanc pour les maisons et les presbytères,
Couleur charbon pour les popes et les grands-mères,
Pour la végétation, le rose, le jaune et le vert

Ikaria, l'île aux mille senteurs;
Bouquets d'épices, le long des routes, dès le matin,
Cannelle, curry, cardamome, piment et cumin,
Chèvrefeuille grimpant et jasmin,
Belle de nuit et basilic dans les coins,
Brise marine, coquillages et embruns

Ikaria, l'île aux mille saveurs ;
L'ouzo au goût anisé,
Avec assortiment de mézés,
Olives vertes et cuivrées,
Tsaziki onctueux et aillé,
Feuilles de vignes farcies et enroulées,
Fruits de mer fris et panés
Poissons et viandes citronnés
Chèvre bouillie ou grillée
Salade grecque colorée
Légumes cuits de façon variée
Purées de pois à peine relevées
Vins plutôt, blancs et fruités
Oranges juteuses pressées
Melon jaune soleil, givré
Pastèque rouge irisé et parfumée
Baklawas aux amandes concassées
Loukoumadhes de miel enrobés
Cafés chauds bien tassés, ou frappés

Ikaria, l'île aux mille sensations ;
Collines se déroulant en parchemins
Escaliers d'oliviers au reflet argenté
Vignes rampantes aux yeux de raisins
Énormes figuiers aux fruits éclatés
Mer de galets sur sable doré et fin
Nuages d'écumes par eau agitée
Gare aux cailloux et aux oursins
Forêts de roseaux bordant les sentiers
Routes balisées finissant en chemins
Ornés de rangées colorées de Lauriers
Pistes caillouteuses et poussiéreuses en serpentin
Criblées de carcasses de voitures désintégrées
Côtes abruptes, prêtes pour un plongeon marin
Torpillant tout sur leur passage, même les rochers
Rencontres insolites avec ânes, moutons et bouquetins
Suivis de près par leurs petits, et de loin par leur berger
De jour, chaleur et soleil pesants
Courants d'air et Meltem présents
De nuit, ciel de strass, éclats de diamants
Dame lune offrant son reflet d'argent
Dans l'eau brune, effet apaisant
Ici, on oublie le stress, les soucis, et le temps
Pour apprécier les repas, mieux vaut être patients
Et vous méfier des insectes volants
Comme les guêpes qui ont un coté insistant
Pas de soucis, une recette locale, à base d'encens
Spécial : café en poudre fumant
Vous sera servi, en même temps que les aliments
Les ikariotes sont accueillants et charmants
Il n'y a qu'au volant qu'ils ne sont pas galants.

12

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Tom Bouville
Tom Bouville · il y a
Je ne connaissais pas Ikaria jusqu'à cette lecture. Décidément vous excellez dans la prose itinérante (mieux que le terme : littérature de voyage). Bravo. La grande Melina Mercouri récitait un texte qui fait penser au vôtre : Où que me mène mon voyage, la Grèce me blesse. Je vous le conseille. Tom :)
·
Image de Marie Amina B
Marie Amina B · il y a
Enfin un lecteur qui apprécie vraiment ma "littérature de voyage" !!! J'en suis ravie. Et vos commentaires avisés me touchent et me confortent dans mon projet de faire un recueil de textes accompagnés de photos illustrant mes propos, comme un carnet de voyage, un routard élaboré et littéraire. ....
J'ai même fait traduire deux de mes textes en grec pour les partager av les insulaires, mais aussi avec tous amoureux de ce si beau pays.
Merci de vos passages commentés.
Et vous, à part la Crête, êtes vous allé ailleurs en Grèce ?

·