Humour, utopie ou possibilité d'une vie conjuguée à deux?

il y a
1 min
68
lectures
9

Grande amoureuse de notre belle langue et poétesse à mes heures maman d'une ado et épicurienne de temps à autre réservée , introvertie avec une âme d'artiste  [+]

Ah!que je vous envie chers compagnons insouciants,
Loins des préoccupations du coup de balai incessant ,
Réclamé pour une demeure que vous désirez apaisante
Qui réclame bien des attentions abêtissantes et déplaisantes

Ah! L'égalité des sexes tant convoitée !
La maison? Vous ne faites qu'y passer,
Réclamant qu'elle soit maintenue nickel
Sans y accorder de votre temps la moindre étincelle !

Avez-vous déjà ressenti l'exécrable habitude
De refaire l'aile nord sitôt terminée celle du sud?
Et de repasser incessamment cette maudite serpillière
Que souvent elle en est même dépourvue de poussière ?
Tant à la tenir propre et accueillante,
Que les moindres parcelles de saleté s'avèrent absentes ?
Mais attention, pauvres et obstinées ménagères
À ne pas finir par envisager ceci à la légère !

Sinon, de ces seigneurs qu'elles remontrances !
" et si moi au boulot j'avais des absences?
Tu crois que l'on ferait le nécessaire à ma place ?
Ce n'est quand même pas un palace !"

( PS: si c'est le cas, tout énoncé plus haut,
S'inscrit bien sûr en faux!)

"Ah! Puis t'es allée chercher les gosses?
C'est moi qui bosse! Je vais d'ailleurs à mon cross
Et puis, tant que tu y es,
Tu pourrais pas passer au supermarché ?
J'ai envie de changer un peu nos dîners !"
- comme si c'était toi qui les faisait !!!

(Si par hasard c'est le cas, cher inconnu,
Vous marquez un premier but!)

"Ah! Puis demain Benoît et Alain viennent voir le match "
Moi, tout m'indiffere,foot, vélo ou même catch!
Et qui va ramasser les cadavres,

Et devoir encore se montrer brave?

Sûrement pas moi messieurs !
Abrutissez vous seuls devant vos jeux,
Moi je prends la tangeante
Et vais aller voir des têtes avenantes
Qui me diront:"veux-tu boire un coup
Ou plutôt que nous allions rouler comme des fous? "
À rire, s'embrasser et se parler
À rêver de ces moments émerveillés

Ou je me dis:peut-être après tout suis je restée trop longtemps
Sans ce monde où l'on vit intensément le présent,
Sans ces rêves échangés à deux
À construire un avenir parcouru de merveilleux !

Cet échange qu'ont les amoureux,
Fait de baisers langoureux
De promesses échangées et tenues
Bien loin de ces jours éteints et prévus
Que tu imagineais d'une vie de couple chamailleux,
Ayant oublié de l'amour réciproque les instants somptueux ?

Si de cette description tu te ressens alien,
Alors viens rejoindre mon harem
Il attend un de ces hommes au bonheur contagieux
Et aux liens qu'il resserre en moments précieux

À toutes les perles
que je ramasserais volontiers à la pelle
Pour s'envoler de concert à tire-d'aile
Loin de ce monde cruel..

Un retentissant espoir
En ces hommes en qui je veux croire...

HH 29/02/16

9

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,