1
min

Humanité

Image de L'Améthyste

L'Améthyste

1 lecture

0

Du fond des planches de mon cercueil
J'observe l'humanité enrubannée dans son linceul
Des êtres sans face
Des âmes vivantes qui trépassent
Pourtant, elles ne sont pas éteintes
L' humanité en elle est juste hors d'atteinte
Des êtres vivants
Des hommes errants
Bouffé par l'égoïsme
Rongé par l'opportunisme
Monde de consommation
Crise identitaire de nos générations
Vivre seul parmi les autres
Mourir seul comme les autres
Esprit malade
De voir une société qui nous ballade
Humanité bien souvent tu m'as donné la nausée
De faux espoirs jamais concrétisés
Du fond de mon trou
Je certifie que ce monde n'est pas pour les fous
Les fous qui vivent trop
Les fous qui pensent trop
Les fous qui aiment trop
Les fous qui souffrent trop
Société tu fais mourir les rêveurs
Pour éviter que l'humain ne sorte de sa torpeur
Humanité j'avais tant à espérer
Humanité tu as laissé les belles âmes crever
Et on crève des chagrins
Avec la peur des lendemains
Et on crève du gouffre
Ce trou béant qui fait que sans cesse on souffre
Et les cicatrices sur nos corps mutilés
Et les trahisons à nos cœurs balafrés
Humanité tu as sans doute oublié
Oui humanité que la seule chose qui compte c'est d'aimer
Humanité tu t'es perdue
Sur le compte en banque d'une société repue
Où les valeurs sont bradées
Et les esprits formatés
Humanité tu t'es prostituée
Humanité réapprend à te respecter
Réveille-toi
Crois en toi
Même si l'espoir m'a quitté
Humanité prouve-moi que je me trompais
Du fond de mon cercueil
C' est sur ta tombe que je me recueille
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur