1
min

Hommage au Dormeur du Val

Image de Arcubius

Arcubius

60 lectures

4

Bien loin du bruit et du sang, parmis les rochers,
Sur la mousse endormie, près d'un ruisseau d'été,
Déserté de fureur, emporté par les fées,
Sommeil un corps serein que la vie à quitté.

C'est la guerre, frappe misère des hommes et des dieux,
Qui a volé son coeur et refermé ses yeux,
C'est la guerre, frappe misère des hommes et des dieux,
Qui a ouvert ses plaies et effacé les cieux.

Comme ses frères avant lui il a donné sa vie,
Renonçant à jamais à ses rêves, ses envies,
Il ne sait pas pourquoi, il n'a jamais compris,
Il n' a pas eu le temps, il est déjà partit.

C'est la guerre, sombre faille dans le coeur des enfants,
Qui survole le monde en ignorant le temps,
C'est la guerre, ombre sourde dans la chair des amants,
Qui dérobe les vies dans la haine et le sang.

C'est un poète qui a chanté cet homme un jour,
Comme d'autres avant lui ont pu chanter l'amour,
Simplement, dignement, sans emphase ni détours,
Pour nous prévenir et empêcher son retour.

Aujourd'hui tous ensembles nous nous dressons pour toi,
Toi le dormeur sans nom de ce val d'autrefois,
Pour brandir ton message, pour exprimer nos lois,
En mémoire de tes deux trous rouges au côté droit.
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Dranem
Dranem · il y a
Bel hommage au dormeur du Val !
·
Image de Steph
Steph · il y a
sympa
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'aime tellement le dormeur du val. Mon vote pour ce bel écrit et votre imagination.
·
Image de Arcubius
Arcubius · il y a
Merci !
·