« HIVERNALEMENT CORRECT »

il y a
1 min
24
lectures
5

Plaisir, besoin, ivresse, tourment, drogue, obsession, compulsion, consolation et éclats de rire... bref, ECRIRE !!! Ecrire ma vie, vivre mon écriture. Chaque jour et toujours. Pour ma Joie qui  [+]

Le conformisme de l'opinion publique est une force qui s'est érigée en tribunal et le tribunal n'est pas là pour perdre son temps avec des pensées, il est là pour instruire des procès.

Milan Kundera - Les testaments trahis, 1993


HIVERNALEMENT CORRECT

La neige cette nuit – prodige en Ile-de-France ! –
A soudain réchauffé la joie de mon enfance :
Splendeur immaculée que mon ardeur agrège
Pour, dès l’aube, créer un bonhomme de neige.

Quelle allure ! Et pour le sculpteur, quelle fierté :
Mon arthrose a fondu dans ma dextérité !
J’ai retrouvé intact l’art naïf des petits
Guettant l’admiration des passants ébahis.

Hélas, la nostalgie n’est plus ce qu’elle était...
La rue m’a lancé insultes et quolibets.
_____________________________________

— Un bonhomme de neige ! Outrage aux féministes.
L’arrogance du Mâle en décembre persiste !
(Je corrige mon œuvre.)
— Bravo ! Longue vie aux obsédés malsains !
Monstrueux ! Felliniens ! Rabotez donc ces seins !
(J’ampute la matrone.)
— Quoi ! Une pipe au bec de votre trans en neige !
Du mortel tabagisme le signe sacrilège !
(Exit le calumet.)
— Mon dieu, je déplore le cache-col en laine.
Pour mes pauvres d’Auteuil, c’eût été une aubaine !
(L’écharpe est confisquée.)
— Un balai ! Son manche oblong n’est-il pas trivial ?
Appel à la violence et au sadisme anal !
(L’accessoire est brisé.)
— Et en guise de nez, pourquoi une carotte ?
Contre le choix végan, la neige aussi complote !

Le légume est jeté
Mais ça ne suffit pas.
On crie de tous côtés,
On donne des coups bas.

— Et pourquoi sur son chef ce défraîchi gibus ?
C’est pour le Capital un piètre prospectus !
— Ostensiblement, il manque à cet assemblage
Des fiers Gilets Jaunes le solaire apanage !
— Soit, s’il faut politiser, moi, j’exige fort
Que sur son front gelé on enfile un tchador !
— Du blanc ! Toujours du blanc ! Quel racisme blafard !
À un géant royal, il faut du black sans fard.
____________________________

Pétrifié, j’hésitais pour mon œuvre hivernale
Entre voile, gilet, haut de forme ou Soulage...
Lorsque, chauffé à blanc, par cent boulets de rage,
Le Conformisme abat ma candeur marginale.

La neige cette nuit – prodige en Ile-de-France ! –
A soudain endeuillé la joie de mon enfance...


Écrit à Boulogne-Billancourt au matin du samedi 16/01/2021.
Effectivement, depuis onze heures, il neige !!! Ma fable était-elle à ce point prémonitoire ?
Je sens que le suspense sera torride. Car pour le moment, hélas ou fort heureusement, je n'ai pas encore assez de poudreuse pour commencer mon bonh..., pardon, ma bonne femme de neige !
5

Un petit mot pour l'auteur ? 7 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Emmanuel Desir
Emmanuel Desir · il y a
Merci pour cette fable amusante et futée :)
Image de Bellinus Bellin
Bellinus Bellin · il y a
Merci pour ta lecture. Mais, comme tu le sais, la neige n'a pas tenu hier à Paris. Une bonne ou mauvaise chose ? (Par rapport à l'enfance et à la nostalgie.) Et toi, as-tu eu le temps de chausser tes raquettes pour arpenter les Grands Boulevard ? En tout cas, avec ou sans bonh... pardon, bonne femme de neige, bon dimanche.
Image de Emmanuel Desir
Emmanuel Desir · il y a
Le bois de Vincennes, un paon sous la neige, loin des Grands Boulevards, et toujours ce plaisir entendre le craquement étouffé de la neige sous nos pas! Bon dimanche 😊
Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
Un texte intelligent bien écrit et qui fait réfléchir ! L'essentiel n'est pas d'avoir raison car la vérité se conjugue au pluriel ... Vivre s'est apprendre à gommer raturer ... J'ai oublié l'humour dans cette lecture percutante. Merci pour ce réveil ! Mon vote.
Image de Bellinus Bellin
Bellinus Bellin · il y a
Merci, Georges ! Et, savez-vous la nouvelle : IL NEIGE à Boulogne-Billancourt, ce qui est rarissime. Au moment où je vous réponds. Ma fable était-elle prémonitoire ? J'aime votre mot : "La vérité se conjugue au pluriel", avec ou sans bonnes femmes de neige !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Très drôle ! j'ai aussitôt pensé à La Fontaine pour la morale (Le meunier...) et à Rostand pour le "style" de la 2ème partie de votre texte (Cyrano). J'ai donc bien ri ce qui ne m'a pas empêchée de partager votre... "chagrin" 😉 devant votre joie d'enfance saccagée !
Image de Bellinus Bellin
Bellinus Bellin · il y a
C'est très gentil, Joëlle ! Merci et bonne année. En fait, plus que triste, je suis consterné par ce monde très con où chacun juge l'autre, persuadé que lui seul sait et a raison ! Mais déjà aux temps anciens, comme le raconte ce conte persan, on jugeait et déblatérait ! C'est une petite consolation, non ? Bonne journée.
https://positivr.fr/conte-persan-ane-vieux-sage/

Vous aimerez aussi !