1
min

Histoire pavanée

Image de Julien Bernard

Julien Bernard

44 lectures

4

Fin dix-neuf cent, chevalier ou conquérant
du grand royaume de l'inconscient
gravé dans tout rêve d'enfant
si le méchant est oublié, inexistant
forteresse d'un assaut sanglant
la gloire vidait déjà les encriers avant

graver des trophées sur ton visage
gaspiller l'encre et remplir des pages

l'histoire dévale, s'éloigne du médiéval
et retour à l'Antiquité
pourquoi ces façades si chargées ?
mériter tend à faire du héros d'antan
celui qu'enfin on aimait tant
comme un être humain, comme un dieu, comme un géant

graver des trophées sur son visage
gaspiller l'encre et remplir des pages

mais je suis vieux et
cette histoire est pavanée
comme « belle qui tiens ma vie » tu sais
je l'ai composée pour tes yeux
un passo double et je m'en vais





© Chanson protégée numériquement par DPP

4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Adlyne Bonhomme
Adlyne Bonhomme · il y a
Une belle découverte, c'est très musical avec de belles images.

Une invitation si vous souhaitez
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/je-tresse-lodeur

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Une belle façon poétique de se révolter avec des vers, et se demander pourquoi la vie va t elle ainsi.
·
Image de Julien Bernard
Julien Bernard · il y a
Merci Black Jack. On dirait même que le chevalier ne sait plus qu'inventer pour "grandir sa belle" !!!
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Ballade du chevalier des mots. Jolie !!
·
Image de Julien Bernard
Julien Bernard · il y a
Merci Patricia. Le chevalier narrateur voit aussi l'histoire se balader, c'est-à-dire défiler !
·
Image de Cath Lefebvre
Cath Lefebvre · il y a
Pas d'encre gaspillée sur ce texte encore une fois hors du temps et comme d'habitude tu poursuis ta route... dommage encore une fois qu'il ne soit pas retenu pour concourir !
·
Image de Julien Bernard
Julien Bernard · il y a
Merci Cath, mais comme tu l'as dit, je poursuis ma route. Une route hors du temps. Ne sachant quelle surprise elle me réserve ...
·