Histoire d'eau

il y a
1 min
597
lectures
98
Qualifié

"L’écrit ça arrive comme le vent, c’est nu, c’est de l’encre, c’est l’écrit et ça passe comme rien d’autre ne passe dans la vie, rien de plus, sauf elle, la vie." Marguerite Duras  [+]

Image de Eté 2016
J’avance sous la pluie, entraînée par ses ondes,
L’eau vient me submerger, me noyer de ses gouttes,
Elle afflue, se répand, me détrempe, m’inonde,
Parapluie délaissé et le cœur à l’écoute.

L’averse déferlante est venue se couler,
Dans mes yeux d’où surgit quelque larme de bruine.
Nue tête, l’esprit voit de son corps s’échapper
Chaque vague de songe où la vie se dessine.

C’est l’ondée qui m’étreint, me drape, m’enveloppe,
Dans ses bras forts et froids, je me laisse glisser,
Alors mon âme brûle un à un les feux stop,
Poursuivant chaque voie que le ciel a versée.

L’abandon est douceur, la caresse légère,
Lentement je m’oublie à l’instant qui dénote
Que le flot incessant me trace des repères.
L’enlacement s’étend, égrenant chaque note.

98

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !