Hier encore

il y a
1 min
6
lectures
1
Hier encore, j’avais vingt ans,
Je caressais le temps, et voulais m’envoler,
Tout en haut dans les airs, pour regarder passer,
Les nuages dans le ciel et les avions pressés,

J’ai troqué mon amour pour des mésaventures,
J’ai laissé mon ami sur le bord de la route,
J’y ai perdu ma foi, ma femme et ma fortune,
Je me retrouve seul, plus personne ne m’écoute,

Hier encore, j’avais vingt ans,
J’ai jeté tout mon cœur sous les pales d’un navire,
C’est au fond de l’océan, désormais qu’il navigue,
Vers les choses éternelles qui ne dure qu’un temps,

Pleurant dans le jardin du royaume déserté,
J’ai trouvé le bonheur dans un morceau de bois,
Tous les soirs je fume, toute la nuit je bois,
Quand je me regarde dans la glace, j’aperçois de la brume,

Hier encore, j’avais vingt ans,
Aujourd’hui est si long et demain est si loin,
Sans un son je m’éclipse et m’enfuis l’air de rien,
En repensant encore à toutes mes rancunes,

Depuis que tu me quittes je n’ai plus de maison,
Ta voix résonne encore dans le creux de mes songes,
Le paradis sur Terre était donc un mensonge,
J’abandonne ma planète et m’en vais sur la Lune,

J’aurais assez vécu pour pouvoir te le dire,
La jeunesse a fini par me délaisser,
Où sont-ils à présent, à présent, mes vingt ans ?
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Celui qui garde son âme d'enfant ne vieillit jamais, enfin il paraît ;o)

Vous aimerez aussi !