Hier.

il y a
1 min
3
lectures
0

« Les hommes sont si nécessairement fous que ce serait être fou par un autre tour de folie de n’être pas fou. » ~Pascal~  [+]

Assise sur une chaise trop basse dans un couloir d'école maternelle,
J'entends les notes mal assurées d'une apprentie violoniste.
Comme autrefois...


Comme autrefois l'attente,
Et tout autour de moi, un brouhaha d'art, une effervescence cacophonique de chants, de mots, de notes.


Comme autrefois, j'essaie de lire, de terminer un travail.
- rentabiliser toujours -
Le temps est compté quand il se veut intensité.


Les conversations m'emportent pourtant,
L'attention dérive,
Comme autrefois.

Décor inconnu et si familier.

Aujourd'hui.
J'attends mon train,
Vague d'adolescents.
Dans cette marée, mes anciens professeurs...
Comme autrefois.

Reflet dans la vitre de wagon d'en face.
En pied,
C'est moi.
Chaussures de marche,
Jean,
Blouse unie,
Gilet,
Lunettes,
Semblant de chignon,
Frisottis capillaire,
Mèches rebelles,
Sac à dos qui déborde,
Bagues aux annulaires,
Sac en bandoulière.
Comme autrefois.

Ballottée entre tristesse et satisfaction.
Rester la même...
Cohérence ? Stagnation ? Consolidation ?
N’aurais-je rien appris?
Un voyage sans conséquence?
Je me questionne... comme autrefois.

0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,