Handi métro

il y a
1 min
2
lectures
1

Poète insouciant épris d'art japonais et pratiquant les arts martiaux depuis 40 ans, je vois la vie comme une grande fresque que l'on dessine à chaque seconde, avec une grande vague à la naissance  [+]

Coincé dans mon fauteuil le regard lointain
Les regards se tournent irrémédiablement
Je me suis habitué à être différent
Je roule dans ces couloirs qui paraissent sans fin.

Je rêve d’un sourire au milieu de ma nuit
Une main qui se pose sur mon corps abîmé
Et de douces paroles pour me réconforter
Des notes de musique pour égayer l’ennui.

Un enfant qui s’avance pour me tendre la main
Avec son innocence et son rire cristallin
C’est un moment magique qui fait aimer la vie
Et les mots se répondent pour faire une poésie.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,