Haïbun : "Partition du silence"

il y a
1 min
91
lectures
27

Poète et photographe, j'immortalise l'instant, l'éphémère, au gré de mes balades dans la nature. L'écriture me permet de mettre en mots ces petits frissons de l'instant présent. Quelques  [+]

La bise a fait tourner la girouette au nord-est. D’abord de petits flocons dégringolent. Mais comme le gel persiste depuis plusieurs jours,

les mangeoires
les toits,
les murs de pierre
commencent à blanchir.

Le manteau de l’hiver s’épaissit d’heure en heure.

Au bord du silence ~
flocons au bout de son bec
le Tarin des aulnes

Puis la neige tombe drue. L’allée déroule son tapis blanc sur les graviers.
Le pommier d’amour joue au sapin de Noël, avec ses boules rouges et sa poudre blanche.

Un glaçant vacarme
près des mangeoire vidées
~ la neige griffée

Bien emmitouflée, je fais quelques pas dehors, je traverse l’allée immaculée jusqu’à la boîte aux lettres. J’ouvre le vieux portail noir endimanché de magnifiques monticules blancs. Pas de courrier, je reviens en marchant dans l’empreinte de mes pas.

Le long de l’allée
mes pas font craquer la neige
~ jouissance subtile

Je tape mes pieds sur le seuil de la maison. Une douce chaleur m’enveloppe dès la porte franchie. J’entends le vent qui pleure dans la cheminée. Sur le mur, je regarde les photos de mes petits-enfants glissant joyeusement sur le toboggan vert du jardin. Dehors le soleil monte dans le ciel, la réverbération est si aveuglante, qu'elle me fait cligner des yeux.
 
Un souffle soulève
 la partition du silence
~ flocons papillons
27

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !