Haïbun : "Eaux dormantes"

il y a
1 min
79
lectures
19

Poète et photographe, j'immortalise l'instant, l'éphémère, au gré de mes balades dans la nature. L'écriture me permet de mettre en mots ces petits frissons de l'instant présent. Quelques  [+]

La rivière coule faiblement. Quelques cercles concentriques se dilatent au milieu des tiges entremêlées. Je devine le bouillonnement secret de cette vie aquatique.

L’embellie rayonne, elle tisse ses entrelacs feuillus sur le miroir des nuages. Silence profond et fraîcheur matinale. Je suis happée par le mystère de ce lieu. Mon être entier suspendu à cet instant.

Fine demoiselle
la reine des eaux dormantes
~ de son œil me toise

Un flèche bleue électrique file le long de la berge, puis se pose sur un piquet. M’apercevant, le martin-pêcheur s’envole aussitôt.

Des branches de saule, plongées dans les eaux au printemps, surgissent en l’air, retenant dans leurs rameaux des paquets d’algues sales.

Une libellule vient se poser sur une tige d’herbe, tout près de moi. Comme une vigie sur son perchoir, ailes déployées, elle guette sa proie.

Discrètement, des canards colverts glissent à l’ombre des aulnes.
19

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !