1
min

Graines processionnaires (français/italien)

Image de Francesca Fa

Francesca Fa

566 lectures

96

La nuit
les jette par déluges
flocons désorientés
ils neigent dans une mer noire
le cou cerclé de rage
graines processionnaires
ils fuient des pays de carnages
assoiffés de rosée
roses blanches roses pâles
âmes déjà fanées
terribles de courage
des confettis sur des radeaux
de purgatoire
des avatars
en probation

La fête est pour demain
sur une terre nouvelle
le cou nouvellement paré
de fleurs en colliers
loin des berges encore
ils gambergent
ils élucubrent
les parfums
de la métamorphose
échafaudent pour miradors
des arcs-en-ciel

La foudre est derrière eux
devant c’est l’horizon
qui tend la clé de la liberté
sur l’aberrant manège
à eux de l’attraper
le brouillard hallucinatoire
les soûle de songes
d’évasion
de renaissance
de civilisation
enivrés de mythes
ils boivent pour se noyer

De longues traînes d’avalanche
des trop plein de giboulées
impressionnent les marées
bien plus que les consciences
solides sur la terre ferme
ils viennent en mauvaise saison
de sécheresse
le crachin n’était rien
ici on leur crache au visage
le temps est à l’orage
pour les misérables
Hugo est mort depuis longtemps

6 mars 2016
Petits peauaimes pour faire des chansons
Droits réservés
Paru dans la revue de poésie LES CITADELLES n°21 Avril 2016

EN ITALIEN :

Semi processionari

La notte
li getta in diluvi
fiocchi disorientati
nevicano in un mare nero
il collo inanellato di rabbia
semi processionari
sfuggono da paesi di carneficine
assetati di rugiada
rose bianche rose pallide
anime già appassite
terribili di coraggio
coriandoli su delle zattere
di purgatorio
degli avatar
alla prova

La festa è per domani
su una terra nuova
il collo nuovamente ornato
di fiori in collane
lontano dalle sponde ancora
imaginano
elucubrano
i profumi
della metamorfosi
architettano torri
di arcobaleni

Il fulmine sta dietro loro
davanti c’è l’orizzonte
che tende la chiave della libertà
sull’aberrante giostra
toca a loro strapparla
la nebbia allucinatoria
inebria loro di sogni
di evasione
di rinascita
di civilisazione
inebriati di miti
bevono per annegarsi

Lunghi strascichi di valanghe
eccessi di acquazzoni
impressionano le maree
molto più delle coscienze
solide sulla terra ferma
vengono in cattiva stagione
di siccità
la piogerella non era niente
qua si sputa loro in viso
il tempo è di tempesta
per i miserabili
Hugo è morto da molto tempo

6 marzo 2016
Piccole poesie per fare delle canzoni
Diritti riservati
Pubblicato nella rivista di poesia LES CITADELLES n°21 Aprile 2016

96

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de De margotin
De margotin · il y a
C'est très beau. Je vous invite à découvrir ma ville de naissance sur ma page. Merci beaucoup
·
Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
Quelle misère!
·
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Un véritable pèlerinage aussi bien dans les mots que dans l'esprit ! Sublime ! J'aime, je m'abonne et je vous invite à découvrir : La légende des étoiles :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-legende-des-etoiles

·
Image de Yasmine Anonyme
Yasmine Anonyme · il y a
Très fort! À
·
Image de RAC
RAC · il y a
In italiano mi piace di più ! Ci vediammo...
·
Image de JACB
JACB · il y a
Joli chapelet de mots sur l'errance des destins . Actualité .
Ma cavale est en bleu et jaune mais il me tiendrait à coeur d'avoir votre soutien pour:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-femme-est-l-avenir-de-l-homme#
Merci Francesca

·
Image de AKM
AKM · il y a
Très beau !
Je vous invite à lire ma nouvelle et à apporter vos critiques :
« ...- Il m’a embrassé par surprise, je me suis laissée faire comme pour voir jusqu’où il voulait aller, il m’a déshabillé mais avant que le pire ne se produise je me suis sauvée.
Au fur et à mesure qu’elle me décrivait la scène, une peur grandissait en moi, la peur de l’entendre sortir les mots : « J’ai couché avec un autre homme », et à la fin elle laissa bientôt place à des suspicions... »
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/les-mots-du-coeur-1
Merci et je m'abonne au plaisir de vous relire !

·
Image de Chorouk Naim
Chorouk Naim · il y a
Super.Lisez mon histoire si vous avez le temps et merci d'avance
·
Image de Terreville
Terreville · il y a
Très beau texte !
·
Image de Francesca Fa
Francesca Fa · il y a
Merci Terreville
·
Image de Kiki
Kiki · il y a
trop beau. Des sueurs froides dans le dos tellement c'est joli. J'ai aimé.
Si à l'occasion vous le pouvez allez me lire dans la série poème les cuves de Sassenage. Merci

·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème