GOUTTES DE PLUIE

il y a
1 min
0
lecture
0
Les dons et la modestie de la pluie importent peu,
Parce que ses gouttes naissent d'un trou ;
Ils sont retournés à la mer comme de la poudre liquide
Et ils vomissent les épaves...
Ils flottent comme des pages de viande et du temps,
Ils pleuvent sans pitié dans le coin de l'épuisement.
Ses pièces d'eau inondées sont toujours à la mode et, encore une fois,
Ils constituent le déluge...
Ils tombent torrentiels en effleurant le vide,
Ils errent dans un état second et se cachent de la lumière,
Ils sont distraits ravis de la foi,
Des gouttes de pluie tombent, son mérite est d'être de l’eau !
Ils sont émerveillés, éparpillés sur l’asphalte ;
J'admire leur immensité et leur magie, car ils professent une réalité
De l'humilité et du feu,
Gouttes de pluie d'autre temps, au repos, avec les mains pures,
Ils sont nécessaires et tendres !
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !