200 lectures

143

Qualifié

A quatre pas d'ici, entouré de sapins,
Au lieu-dit des Goursolles se cachait un étang
Bien connu des pêcheurs présents dès le matin,
Quand la lune fait place au soleil triomphant.
Et là, tout à côté, au sommet d'une crête,
Perchée sur son rocher est une maisonnette
Qui ouvrait ses volets au début de l'été
Pour offrir ses crêpes, du cidre à la bolée.
Pêcheurs et promeneurs aimaient se retrouver
Tout au long des beaux jours en ce havre de paix...

Mais quand venait le soir l'atmosphère changeait,
Maîtresse de ces lieux, Rianne rayonnait
Dès que retentissait un air d'harmonica,
Le son d'un diapason pour nous donner le la,
Celui d'une guitare ou d'un accordéon,
Quand les voix s'unissaient autour d'une chanson !
Les amis étaient là, groupés au coin du feu
Savourant en commun ces instants chaleureux...

Bien sûr, tu n'es plus là, les volets sont fermés
Mais quand la nostalgie me ramène en ces lieux
Où nous avons connu tous ces moments heureux
Résonnent dans ma tête les flonflons du passé...

PRIX

Image de Automne 2017
143

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
De biens jolis souvenirs évoqués à travers ce magnifique poème. Mes voix
Une invitation à soutenir ma nouvelle 'Le tisseur de rêves' en finale du Grand Prix.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-tisseur-de-reves-1
Merci d'avance.

Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Une belle évocation de vos soirées en montagne autour d'un feu de camp. La joie est tangible et les regrets aussi.
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
Quelle Superbe poème descriptif sur les souvenirs qui restent à jamais malgré la nostalgie du regret. Vous avez le soutien d'Arlo qui vous invite à découvrir son poème " sur un air de guitare" prix hiver. Bonne chance à vous.
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Une nostalgie communicative et... douce. Mais soyons-fou, rêvons avec Damia :

« La guinguette a rouvert ses volets.
Les joyeux triolets
De l'accordéon fusent.
Les lampions éclairent, discrets,
Les couples guillerets
En leurs ombres confuses. »

Image de Nicole Coste
Nicole Coste · il y a
Souvenirs, nostalgie évoquées de bien belle façon! On aimerait passer une soirée au coin du feu! Ma sorcière vous attend pour chasser le spleen!
Image de Leina Cooning
Leina Cooning · il y a
alô Michel, touchante déclinaison d'alexandrins. Malgré le charme de la rythmique, la finale nous laisse pantois(se), d'un autre coté, cela ravive les images des deux premières strophes. Une technique parfaite, une finale justifiante et pleine de regrets. amitiés, +++ Sophie de L'Isle
Image de Violette
Violette · il y a
Un beau rappel des choses simples du passé qui apportaient beaucoup de plaisir !
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Une évocation nostalgique et poétique. Mon vote
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Très joli et touchant. De bien doux souvenirs
Image de Mathieu Kissa
Mathieu Kissa · il y a
Que c'est beau ! bravo. Mes votes.

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème