Goualante pour un gibier

il y a
1 min
80
lectures
18
Voilà septembre qui s'amène.
Les rougeauds sont sur le pied d'guerre.
Va y'avoir du sang dans la plaine,
Dans la colline et la clairière.

Avec leurs fusils, leurs clébards,
Ils prendront la clé des champs d'tir,
Et le carton, ce s'ra ta poire.
Reste pas dans la lign' de mire!

Bestiole à plum's, bestiole à poils,
Je sais, pour sprinter, tu t'poses là,
Mais sprinter sans gilet pare-balles,
Y'a des jours où ça pardonn' pas.

Ils vont flinguer dans tous les coins,
Comm' font les cow-boys au ciné.
J'te dis pas la gueul' de l'Indien
Que John Wayne a pris pour gibier!

Car les mectons, pour zigouiller,
C'est comm' pour jouer à la pétanque :
Ils sont doués, ces empaffés!
Alors va, cours, vole et te planque!

Tu connais pas la chevrotine?
Elle est plus vach' que la tsé-tsé :
Quand t'es chopé par cett' frangine,
C'est l'sommeil de plomb assuré,

Sauf qu'avec elle, on s'réveill' pas.
Mais c'est ton lot, j'peux rien y faire.
Pour toi, y'a pas de SPA,
T'es pas l'toutou à sa mémère.

T'es un gigot dans les fourrés,
Un' fricassée au ciel joli,
À moins qu'tu finisses en pâté,
Bref, t'es que d'la chair à fusil.

Ce s'ra l'hécatomb' des bestioles,
La Bérézina, l'Waterloo,
Morne plaine où des p'tits marioles
Canardent sans risquer leur peau.

Tu fais pas l'poids, ils sont couverts
Par la bonn' vieill' loi du plus fort.
Sont mêm' bénis par Saint-Hubert,
Alors quoi? Discut' pas, t'as tort.

Voilà septembre qui s'amène,
Les guerriers sont prêts pour la chasse.
Va y'avoir du sang dans la plaine,
Bestiol', fais gaffe à ta carcasse.
18

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !