GLISSEMENT D'AMOUR

il y a
1 min
1
lecture
0
Nos âmes sont pleines de livraison
Et des tunnels d'amour et de vengeance,
Tu joues de la guitare et je chante
À la solitude épuisée de nos désirs.
Tu m'as prêté tes idéaux et je les ai perdus dans le parc,
Tu m'as fait confiance avec tes clés et je les ai perdues dans la rue...
Tu m'aimes, j'en suis sûr, mais la corrosion du doute t'es venue à l'esprit
En créant une flamme mortelle qui nous consume.
J'essaye de te convaincre
D'une vie possible de cœurs de vent.
Tu as peur, tu veux fuir loin de moi,
Mais tu ne peux pas : tu t'es enlisé dans mon immensité.
Tu et moi, nous appartenons complètement,
Tu et moi avons faim de nos corps et de nos âmes,
S'il te plaît ne le nie pas, que tes yeux te trahissent.
Ensemble, nous pouvons faire un don d'adversité,
Nous avons appris à mourir de douleur,
D'un glissement d'amour.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !