1
min

Gladiateur

Image de Aris Gakli-Gaka

Aris Gakli-Gaka

3 lectures

0

Ceux qui vont mourir te saluent
Je ne vais pas mentir la mort ne m'effraie  plus
Le secret,s'en moquer, vivre chaque combat comme si c'était le dernier
C'en est limite indécent, des combats j'en ai fais plus de cent
Sans jamais sembler faillir, sans cesse faire jaillir le sang
Je ne suis pas sans doutes mais je sais qu'aux Enfers c'est là que je descends
J'ai trouvé ce qui est plus incertain que mon futur et c'est mon présent

Ma place sur Terre se situe dans une arène
Pour les beaux yeux de l'empereur et de sa reine
La foule est en délire, le pouvoir au balcon
Y'a même des femmes et on peut dire que y'a du monde au balcon
Un peuple assoifé de sang et de violence
hurlant de joie lorsqu'un homme est transpercé par une lance
debout, indifférent à cette folie meurtrière
Je me prépare mentalement, je suis un rétiaire

La peur il ne m'en reste pas même une trace
Dans ma tête seulement le plan pour tuer ce thrace
Dans ma main mon trident ainsi que mon filet
lui, son espoir en un coup de pouvoir m'enfiler
Je fais confiance à ma force et mon agilité
Tout le monde a un talon d'Achille ou une fragilité
C'est possible que tu me blesses, que je mette un genou à terre
Mais au final ne t'enflamme pas car tu mordras la poussière

Mon corps est rôdé au combat, mes mouvements sont fluides
Ma peau est couverte de haut en bas par différents fluides
mes sandales prennent des appuis profond dans le sable
Le secret pour réussir dans la vie c'est qu'il faut être stable
une ouverture, je bondis, c'est bon j'ai la place
Il est a terre hurle et crie, prêt pour le coup de grâce
Je lève les yeux, dommage pour toi pas de pouce en l'air
C'est fini tu peux dire adieu à ta jugulaire

Ceux qui vont mourir te saluent
Je ne vais pas mentir la mort ne m'effraient plus
Le secret,s'en moquer, vivre chaque combat comme si c'était le dernier
S'en est limite indécent, des combats j'en ai fais plus de cent
Sans jamais sembler faillir, sans cesse faire jaillir le sang
Je ne suis pas sans doutes mais je sais qu'aux Enfers c'est là que je descends
J'ai trouvé ce qui est plus incertain que mon futur et c'est mon présent
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,