Glace

il y a
1 min
3
lectures
0
Fracassant ces bruits cassants de l’horloge, tous ces bruits, tic tac et cliquetis, ceux de toute une vie
Faute d’une fissure dans la givrure, le miroir sans le cadran, éparpillant le temps, ainsi que le sang
Giclant sur les lieux de religion, transmis de génération en génération
La bougie s’éteint
Laissant son cadavre, descendre,
Sur la table, remplie de cendres
Sous la pluie tarie
Le morceau de glace rebelle, disparaitra, avec toutes ces auras
Devenant vite aveugle à force de tous ses regards
Le miroir sans glace
Glaçant mon sang
Reflet de mon reflet
M’endormant pendant des générations sous le bruit des carillons
Mécanisme brisé
Métabolisme cassé
Sans cesse en m’observant
Ces regards perçant le givre
De toutes ces protections
En m’asseyant à la Table
De toutes les trahisons
En aucun cas couvert
Dans un bruit pesant
Prenant tous leurs couverts
Et en buvant tous dans leurs calices
Brisant tous leurs principes
La fissure s’épaissie
Le vin, et le sang sortant d’ici
Le jaquemart frappant
Les cloches annoncent
La fin d’une ère pour renouveler l’air
Les frissons, et les soupçons se confirment
Le sable s’écoulant comme l’eau absente, dans le verre dévoré
Du temps d’aspérité
Le clepsydre va bientôt se terminer
La pluie se transformant en glace
Pour former une neige épaisse
Envahissant le sol
Larmes brûlante, coulant, déferlant les ventes
Des biens qui ne peuvent pas s’acheter
L’armes brillante, éblouissante de sa puissance
Perdant la foi, et les lois
En se perdant dans les labyrinthes de soi
Enfer polaire
Sous le blizzard
Étant de glace
Le corps partiellement recouvert
Sous la Glace
Première fois dans la mère
En endossant tous les poids de soi
Les poids des vagues de la mer
Disparaissant lentement, de tous mes droits
Je perds mes émotions
Le blizzard les recouvrant
Le miroir fissuré, reflétant
Ne savant ni le Bien et ni le Mal
L’Encapuchonné noirâtre viendra me chercher
Recherché par le faux, cherchant la vérité
Recherché par la faux affamée
Un seul mot pourrait tout changer
L’aiguille arrivant au dernier chiffre
En servant de sous fifre
Finalement je le savais
Que depuis le début j’étais assis à la Table Douteuse
Quel
Est
Mon
Rôle ?
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !