Giulia

il y a
1 min
100
lectures
9
Qualifié
Image de Automne 2015
Giulia mon ciel est mort quand est arrivé cet
Instant où sans effort ton fil fut coupé net,
Un piètre corps à corps de taules qui se cabossent :
Le pire des mauvais sorts de la fée Carabosse.
Il est des oxymores qui n'ont ni queue ni tête :
Avant tu chantais fort, tu t'es tue à tue-tête.

Giulia mon âme pleure dans la moindre rigole :
Il existe des fleurs dont les pétales s'envolent
Un jour de grand malheur et vers on ne sait où :
Le ciel où tu demeures quel nom lui prêtons-nous ?
Insupportables heures vêtu d'une camisole,
Autiste aux cris d'horreur emportés par Éole.

Giulia c'est l'ironie qui t'a désarçonnée,
Idiote vilenie d'une Parque affamée :
Une noire jalousie devant un tel soleil,
La plus sombre des nuits face à ton rire vermeil.
Il n'est jamais fini le combat à mener
Avec un ennemi difficile à nommer.

Giulia la Tunisienne, te caches-tu là-bas ?
Il faut donc que je vienne, on s'y retrouvera !
Un jour si tu me mènes droit vers ton oasis
Là tu verras ma peine, ma lourde némésis.
Il est des jours amènes où je me dis tout bas :
Afrique magicienne, je t'en prie aide-la.

Giulia tes yeux rieurs tes cils au charme unique
Ils vibrent à l'intérieur, ils sont mes harmoniques :
Un reste de bonheur, celui de ta musique,
La voix lactée du cœur, le lien astrophysique.
Il n'est donc pas ailleurs, ton chant si magnétique :
Alors chantons en chœur ton cantique des Cantiques.

Giulia c'était la nuit ton moment préféré,
Il encensait ta vie, il te faisait rêver,
Un poème par-ci, une pensée par-là
Livrée dans tes écrits, qui dit « n'abandonne pas ! »
Indéfectible amie, chaleur de nos brasiers,
Amoureuse transie de notre humanité.

Giulia te ressentir c'est un curieux mystère,
Il me faudrait guérir de ce goût de poussière.
Un jour je peux sourire en pensant au passé,
Le lendemain j'expire la mort m'a dépassé.
Il n'y a rien de pire qu'un blé fauché trop vert,
Avant de mal mourir, as-tu beaucoup souffert ?

Giulia en vérité je te connais bien peu
Il m'est juste donné de dire ce que je peux.
Une flamme est soufflée le croque-mort est de mèche,
La gorge toute gonflée j'écris je me dépêche :
Il m'a bouleversé ton portrait d'ange heureux,
Aura accidentée, virages dangereux.

9

Un petit mot pour l'auteur ? 13 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Votre texte est prenant, très émouvant. Mon vote.
Image de Stelline
Stelline · il y a
Belle évocation et hommage émouvant.
Le texte est musical, subtil et aérien.Bravo!
Si vous avez quelques minutes venez lire mes haïkus "Magma chimérique" et "Objectif nuit"

Image de Lamotte
Lamotte · il y a
Merci pour ces compliments. J'aime le rythme, la musique (je suis chanteur d'opéra) et évidemment la musique des mots. Je cours lire vos haïkus :)
Image de Lumiyah
Lumiyah · il y a
Combien c'est magnifique, je suis touchée par ton écriture et le message qu'elle délivre, c'est poignant, émouvant, la perte d'un être à qui l'on rend hommage, c'est d'un amour si pur et d'une attention authentique. Je vote car j'aime.
Nouvelle sur le site, je t'invite si tu le souhaites à découvrir ce que j'écris merci. http://short-edition.com/oeuvre/poetik/connexion-1

Image de Lamotte
Lamotte · il y a
Merci bcp, ça me touche vraiment. Je vais aller voir ce que tu écris ! A bientôt
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
des moments étincelles pour ce vibrant hommage - un poème au delà de la tristesse il ouvre les portes d'une beauté de l'instant
Image de Lamotte
Lamotte · il y a
Merci bcp. Il ft dire la vie et dire la mort, tout est dans la manière
Image de Christiane Tuffery
Christiane Tuffery · il y a
Magnifique hommage. +1
Image de Lamotte
Lamotte · il y a
Merci beaucoup.
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Bouleversante Guilia...
Très belle hommage, Lamotte.

Image de Lamotte
Lamotte · il y a
Merci beaucoup. C'est l'histoire vraie de Giulia morte très jeune dans un accident de voiture en Italie, voici le site qui lui est dédié par son papa : phttp://www.giuliabrignone.org/index.php?entra=1&pagina=eventi&sezione=unapoesiapergiulia2014
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Mes pensées vont vers elle, sa famille... Et vers ma petite-cousine qui nous a quitté à 20 ans dans les mêmes circonstances, ses parents, ses sœurs, ma famille...
Merci pour le partage et pour ce poème, Lamotte.

Image de Lamotte
Lamotte · il y a
ce n'est pas phttp mais http bien sûr...

Vous aimerez aussi !