1
min

Ginger

Image de Arno

Arno

0 lecture

0

Je suis heureux quand elle revient
En pleine nuit
Alors que je suis presque endormi
A mes pieds ronfle le chien
Quand j’entends le bruit des pneus de sa voiture
Qu’elle conduit à toute allure
Qui crissent sur le gravier
Je retiens mon souffle et j’entends
Le portail qui vient de claquer
Le bruit des pas qui se rapprochent rapidement
La poignée de la porte d’entrée

Je suis heureux de la voir s’asseoir au bord du lit
Elle me sourit
Je suis heureux de la regarder
Se déshabiller
Je suis heureux de la doigter
De la pénétrer
De la baiser
De la faire jouir dans un seul cri

Je suis heureux quand c’est fini

Et
C’est comme cela depuis le début
Que ce soit au début ou à la fin
Je suis heureux
La plupart du temps

Et les chats Ramesh et Amma vont et viennent
A nos pieds le chien rêve
Et les étoiles vibrent dans une nuit
De pleine lune

Allongée dans le lit
Elle tripote une dernière fois
Son smartphone

Un livre de Balsekar que je lis
Je soupire en pensant cette fois
C’est peut-être la bonne

Debout
Une douche
Un café
Un peu de méditation
Sur la terrasse
Au son du chant des mésanges à longue queue

Rasage léger
Habillage

Je descends des cartons des poubelles
Et des tas de bouteilles vides

Jusqu’au soir
Je m’occupe dans des activités
Sans intérêt
Avec un seul espoir

Je m’assieds à l’affût du bruit
Tel un soldat qui guette
La victoire
Des pneus qui crissent sur le gravier
Du portail qui claque
Le bruit de ses pas qui sont enfin là
La poignée de la porte d’entrée

Les toilettes de la salle de bain
Coulent
Un champignon pousse
Sur le carrelage
Il faut changer le joint

Je m’occuperai de lui
Plus tard
Là c’est l’heure
De Ginger

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,