Image de Gaby S

Gaby S

9 lectures

2

Tout ce qui ajuste le regard aux façades de pierres
Dans le miroir que le soleil leur tend...

Les maisons chantournées hissent l’azur aux persiennes

Sous leurs écailles, de l’air infiniment pulsé
Dose la respiration de princes délicats
Mécènes en leurs désirs solides

Îlots fragmentés où l’horizon se cambre
Les chaises contournent leur assise
Les arches s’abandonnent, nature inversée

Ville canopée forgée d’algues marines

Lorsque dans les oratoires résonneront les psaumes,
Tout ce rêve inventé tiendra le jour à distance

Il étendra son aube sur les profanes
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Michaël ARTVIC
Michaël ARTVIC · il y a
C'est un texte très bien imagé des œuvres de Gaudi ! Bravo
Image de Aubussinne
Aubussinne · il y a
Passionnée de Gaudi, j'ai tout appris de l'architecture grâce à lui ! Hélas mes visites à Barcelone deviennent un enfer;

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème