Le cerisier est mort

il y a
1 min
92
lectures
2
Le cerisier est mort, je plante un olivier.
La maison du littoral est le lieu du drame.
Les vagues viendront submerger mon vague à l'âme.
Les souvenirs d'enfance pourront s'y noyer.

Dans mon assiette, les petits pois sont bien chiches.
Dans mon verre, le vin est des vignes d'Ecosse.
Aurais-je dû suivre la croisade des gosses
Partant vers le Far East de pays frais et riches.

L'eau douce s'en va et la mer salée approche.
Le vent porte le sable jusqu'à l'horizon
Et arrachera le sol loin de ma maison.
Votre descendance vous en fait le reproche.

La soif et la faim, la guerre et l'infection.
Les quatre terrifiants chevaux ont henni.
Il n'y a pire sourd que celui qui le nie
Et pire aveugle frappé d'insolation.
2

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Apocalypse now ... ? Pourtant l' olivier annonce un longue vie, quand les pois, chiches, sont à la fête !
Image de Rupello O
Rupello O · il y a
Votre jardin aussi est mortellement sec !

Vous aimerez aussi !