1
min

Funambule

Image de Ludovic Dabray

Ludovic Dabray

1 lecture

1

Funambule...
Des hauts clochers de nos naissances
Aux bas clochers de nos trépas
Des fils sont tendus sous nos pas
Qui vont de silence à silence
Sur ces fils nos jours bruyants
S’entremêlent se combinent
Se rejoignent se débinent
Se rapprochant puis fuyant
Parfois deux fils se tissent
Deux vies qui se métissent
Pour un temps pour des jours
Que nous nommons d’Amour
Des fils parallèles
Vers l’infini filent
Lui, toi, moi ou elle
Hasard de nos fils
Courtes sont nos vies
Rares les rencontres
Qui donnent envie
De se confondre
Sur nos fils
Équilibre
Si fragile
Sommes-nous libres
Destin
Amour
S’éteint
Un jour
File
Oh
Sot
Fil
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,