Frissons

il y a
1 min
20
lectures
1
Les frissons de la nuit m'ont donné soif de vivre
Et je me précipite au-devant de l'or du jour,
Que tu as dessiné en dessous de mes rêves
Comme des piliers de vie pour mes palais d'envies.
Je te donne à vivre mes caresses sereines
Et tu me donnes a rire de tes belles envies.
Nous jouons doucement la sonate certaine
De nos désirs vibrants en belle éclaircie.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,