Fredonner l'espérance

il y a
1 min
156
lectures
51

Sous l'effet d'une certaine pression de la part de mon entourage, je me suis lancée dans la rédaction de petites histoires qui font sourire. J'espère qu'elles vous plairont également et que vous  [+]

Une basket après l’autre, il sifflotait la vie
Il avançait en rythme le long de l’avenue
Il tirait sur son joint, rieur, avec envie
Se laissait embaumer, le grand air de la rue
Lui gonflait le visage, il avait l’air ravi.

Un cartable de cuir tenu dans sa main gauche
La musique dans sa tête grâce à deux oreillettes
Un vieux jeans délavé, impression de débauche
Dans un papier d’alu un sandwich aux rillettes
Allure décontractée le soir comme à l’embauche.

Parfois il entendait des murmures, des propos,
Quelques bizarreries, des gens qui se plaignaient
De leur vie quotidienne, ils avaient tous les maux
Etaient si malheureux, malgré ce qu’ils gagnaient.

Lui, il savait déjà combien étaient fragiles
Les fins de mois au quinze, la santé malgré tout
Entre cancer et rhume, équilibre subtil
De moments appréciables sans heurts et sans tabous.

Et chaque jour de plus était comme un cadeau,
Il chantait les louanges des chercheurs, des médecins,
Des soignants qui l’aidaient à porter son fardeau
Il n’implorait ni Pitié, ni Dieux, ni les Saints.

Un cartable de cuir tenu dans sa main gauche
Il forçait le destin, fredonnait l’espérance
Ne redoutant rien moins que La Mort ne le fauche
Il n’avait cure de ce que les gens biens en pensent
Un vieux jeans délavé, impression de débauche.

Une basket après l’autre, il sifflotait la vie
Il se fichait des riens et de leurs apparences
Profitant du soleil, des odeurs et des bruits
Arpentant le trottoir avec sa nonchalance
Il tirait sur son joint, rieur, avec envie.
51
51

Un petit mot pour l'auteur ? 84 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Kolgard Sino
Kolgard Sino · il y a
Pour une raison inconnu, en lisant ce poème, je me suis imaginé une sorte de Diogène de Sinope (un représentant de l'école des cyniques) qui passait son temps à errer dans les rues quasiment nue
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Ça alors ! Mais maintenant que vous me l'avez écrit, je vais y songer ♫
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Croquer la vie, quand il en reste peu
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Absolument ! merci de ta visite Loodmer ♪ A+
Image de Mouna Mouna
Mouna Mouna · il y a
J'ai trop apprécié : "Un vieux jean délavé, impression de débauche". On a bien envie de suivre ses pas, errer sans but précis, parcourir les rues en liberté, savourer la grâce et la beauté.
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Merci Mouna. On est au diapason ♫ Et revenez vous distraire chez moi avec des textes + drôles (DU COTE BETE DE L'ISERE, TILT, L'ANE QUI..., LE CHEVAL QUI..., LE CHEQUE...). A+++
Image de Zérial Nicole Lairez-Sosiewicz
Zérial Nicole Lairez-Sosiewicz · il y a
bien vu!
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Merci de votre visite Zérial ! A bientôt ♫
Image de Vrac
Vrac · il y a
Un beau portrait d'insouciance, sur le rythme d'une ballade la jeunesse fredonne, mais le tragique semble guetter au coin de la rue
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Très bon résumé ☺ Merci de votre visite ♫
Image de Chan Jau
Chan Jau · il y a
La vie décide, merci pour ton poème
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Merci à toi de ta visite ♫
Image de Elvis D-Mo'
Elvis D-Mo' · il y a
Très beau poème, très émouvant
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Merci Elvis, ravie que tu sois passé chez moi ☺
Image de Jacques Lefebvre
Jacques Lefebvre · il y a
Espérance...C'est elle qui nous aide à vivre le mieux possible ! Votre texte le traduit bien...
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Merci de votre visite Jacques. Bel été ♫
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
la vie n'est pas forcément toute noire. Il ne reste qu'à voir les bons moments.
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Vous avez tout dit ! Merci Atoutva ♫
Image de Michèle Mancheron
Michèle Mancheron · il y a
Oui, sifflotons la vie, même si elle est en danger !
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Il faut positiver ! Merci Michèle pour votre visite. A+++