Folie étrangère

il y a
1 min
0
lecture
0

Nicolas, jeune-chercheur en Histoire romaine (Tacite, la Germanie, les mondes anciens et l'identité barbare...). Passionné de voyages, de littérature, d'écriture, d'histoire, de culture, de  [+]

Je deviens fou lorsque je la vois.

La vérité, seule et unique, terrible tragédie, c'est que cette femme est une nature essentiellement aimante, que je ne peux qu'aimer. Avide de beauté, de sympathie et d'intelligence.

La vérité, seule et unique, merveilleuse fantaisie, c'est que cette femme est une nature essentiellement aimante, que je ne peux qu'aimer. Avide de charme, de tendresse et de talents.

L'amour que je lui porte s'attache à sa propre nature plus qu'aux lubies d'un cœur fou, abusé de passions chaotiques et aux yeux voilés de ce drap de lin d'une éternelle beauté enivrante...

Je crierai ma joie de l'apercevoir, hurlerais à la mort, ce bonheur que je ressens à l'écouter, si mon corps tout en émoi de ce joli cœur, ne souffrait pas déjà de cet amour inconditionnel.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !