FOLIE CHARNELLE

il y a
1 min
248
lectures
4

Voyager, c’est bien utile, ça fait travailler l’imagination. Tout le reste n’est que déception et fatigues. Notre voyage à nous est entièrement imaginaire. Voilà sa force  [+]

Qu’est-ce le désir sinon un instinct primitif,
Une pulsion animale brulante tel un volcan,
Deux corps entrelacées se griffant, mordant, hurlant de plaisir,
Comme s’il n’y avait pas de demain,
Comme s’il n’y avait que ces deux individus,
Fous l’un de l’autre et à la fois naïvement perdus,
Alors que tout autour tourne en continue,
L’on est porté à oublier chaque instant,
Chaque secondes, minutes, heures,
A l’endroit des corps entrelacées,
Pourtant, le temps s’est arrêté,
Et laisse place au plaisir charnel,
D’un instant qui semble éternel.
4
4

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jack Zazzera
Jack Zazzera · il y a
Bravo et bien écrit !

Vous aimerez aussi !