Fluctuat nec mergitur

il y a
1 min
4
lectures
0

Poetry. Chorus. Climax. AILLEURS : YOUTUBE https://www.youtube.com/channel/UCCq-wqGCRZ33jXPb5ijUV0g SOUNDCLOUD https://soundcloud.com/jungfoetus INSTAGRAM  [+]

Un temps.

Dans tes nuits au progressisme acquis,
J'ai épousé courbes, embrassé visages,
Percées, in et tatouages...intérêt limité.
Mise au jour Lutèce d'ici et là, perdue Parisii,
Entérinée : femme des villages...
Où sont passés tes baisers?

Chez ton pauvre uberisé?
Dans les crachats apatrides de l'Elysée?
Et tu t'admires d'un bout à l'autre du vertige.
La punition au prestige?
La solitude du tapin...est
Là où j'aurais pu te laisser.

Plus t'arnaques,
Plus tes façades puent l'ammoniaque.
Nases communiquants.
Tu subis, muette, tes flots bouillants de rage.
Je t'en ferai pleurer pour obtenir l'alliage
De notre amour sombre, battu, encore vivant.

Printemps.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,