Fleurs Maladives

il y a
1 min
1
lecture
0
Pourquoi les fleurs maladives ont flétri
Emportant avec elles leurs doux parfums sucrés ?
Les odeurs légères qui imbibaient nos lits
Ne sont plus que vapeurs de poisons éthérées

Le souvenir de tes lèvres accueillant mes baisers
Le timbre harmonieux de ta somptueuse voix
Alimentent mes songes de sombres regrets
Et d’un vague et funeste sentiment d’effroi

Je donnerai ma cervelle et mon cœur en lambeaux
Pour que le Diable se nourrisse de mes maux
Et m’offre en échange une éternelle amnésie

Ainsi quand le Matin montrera ses lumières
Je pourrai dans le calme apprécier mon oubli
Et marcher dans les Limbes comme une âme fière
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,