Fleur et Paradis.

il y a
1 min
4
lectures
2

"Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers, Picoté par les blés, fouler l'herbe menue : Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds. Je laisserai le vent baigner ma tête nue  [+]

Échouée sur une abeille, je regarde mon offrande divine ; Fleur,
Cette sempiternelle catharsis de tout être au rose cœur,
Ô douce réminiscence ! quand tu me prends ! j'en perds l'instant !
Ainsi en sort ce souvenir admirable où tout chant vrai se comprend ;

Tu me diriges hors de la solitude en me prenant par tes yeux doux,
Tu m'offres Fleur à nul part ailleurs et je la trouve plus belle que tout
Juste parce que c'est toi qui l'a cueillie et ta voix tord ma torpeur ;
- Tu verras, son parfum fera le chemin jusqu'au fond de ton cœur,
En recousant chaque fissure avec des pétales au beurre !

Les fleurs belles d'oranger et l'herbe coupée petit forment un tapis
Magique qui nous fait voler à sept lieux plus haut qu'ici,
On voltige au Paradis ! Pareille à un ange tu atterris sur l'oranger
Sublime qui joue le Soleil de l'éther où il n'y a jamais de nuitées.

Ta voix joliment chevrotante rassure mes démons en réveillant
Le petit zoo merveilleux endormi depuis trop longtemps ;
Poissons, papillons, chatons, serpents et scorpions
Retrouvent pour les peurs permanentes leur oubliée Prison !

Les roses sans épines se mélangent à tes cheveux grisés,
Tes chants sans couacs se mélangent à mes yeux plongés
Dans ta bouche, tes yeux, tes rires en trilles et rides souriantes,
Je remercie, guérie et debout, la vie épicée tout doux à la menthe.

Sonnez, sonnez, concertos des prodiges oisillons,
Jouez, jouez, abeilles peintes sur la toile au cyan,
Chantez, chantez, enfants du monde où Nature rit,
Remplissez, remplissez, ô anges mes oreilles jusqu'à l'oubli
Des jours sans sens, sans joie et peinés d'ennuis.

Comme une parodie insolente d'Adam qui a meilleure fin ;
Tu me fais dévorer une orange de ta blanche main,
Alors que le vent aimant pénètre nos cheveux chauds et fous,
Mon cœur voit le sucre de ta peau et je te dévore la joue !
2

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Avec mes encouragements.
Image de Soukayna Abdouni
Soukayna Abdouni · il y a
Merci.

Vous aimerez aussi !