19 lectures

5

Fleur d’insomnie

Insomnie à fleur de nuit
Le temps grignote les songes
Ciel lunaire à fleur d’ennui
Le sommeil a passé l’éponge

Insomnie d’une nuit blanche
Bleu profond de la voûte
Les paupières flanchent
Remuées par les doutes

Insomnie de pensées
Le silence a revêtu son costume
A côté du monde, assommé
Sur son oreiller de plumes

Le jour suivant se dévoile
Derrière le rideau de velours
Pour recréer sur la toile
L’improvisation du troubadour

Au rythme infernal des heures
Sur le tam-tam de mon cœur
L’insomnie est éconduite sans heurt
Dès la toute première lueur

Doucement le jour vient d’éclore
Aux chants des oiseaux bavards
Le sommeil me ronge encore
Sombre l’insomnie dans le brouillard.

© Cath Lefebvre
Poème protégé numériquement par D.P.P, certifié le 04.05.2020 sous le n° 7586-40307
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Duje
Duje · il y a
Voilà de la belle poésie , bravo !
Image de Cath Lefebvre
Cath Lefebvre · il y a
Merci beaucoup Duje !
Image de BRENABOR Fenger
BRENABOR Fenger · il y a
Toujours aussi beau! Bravo, Catherine.
Image de Cath Lefebvre
Cath Lefebvre · il y a
Merci infiniment Charles. Amitiés

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème