1
min

Fin d'automne

Image de Le Balladin

Le Balladin

235 lectures

14

Qualifié

Tout se berce. Le ciel par la brume, étouffé,
Découpe sur les monts que le lointain caresse,
Son ombre et sous l’azur où le soleil paresse,
Tremble un nuage blanc par le vent, décoiffé.

C’est l’heure où l’horizon souffle sa flamme orange,
Quand le bleu s’impatiente et qu’il semble qu’un ange
Retienne le sommeil sous son aile, abrité.

Les arbres, feuille à feuille, étranges candélabres,
Grelottent. Il fait froid. Partout, les branches glabres
Penchent sur les chemins leur frêle nudité.

Tout murmure, écoutez ! Tout grince, tout crépite,
Quand la Nature ainsi qu’un squelette endormi,
S’éveille et fait craquer ses ossements parmi
Les berceaux ombragés au ventre qui palpite.

PRIX

Image de Été 2014
14

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Guest
Guest · il y a
Balladin!
·
Image de Le Balladin
Le Balladin · il y a
Bonjour,Merci pour votre lecture et ce long commentaire.Je ne perçois aucune théorie du complot dans cette non-sélection, simplement le fait que chacun doit avoir ici sa part de visibilité. Et c'est naturel. Je ne voudrais pas être systématiquement retenu... cela m'ennuierai.Je suis désolé de voir des auteurs refuser la critique dès lors qu'elle ne les encense pas, qu'elle ne les caresse pas. L'acte de création suppose lorsque l'on veut partager son oeuvre, de la rendre publique et par conséquent du fait de ce partage de susciter des réactions. Refuser une critique s'est s'extraire de facto de l'acte créatif, du statut d'écrivain, du statut d'artiste. J'ai toujours accepté la critique bonne ou mauvaise, me disant que c'est par les erreurs et leur correction que l'on progresse, qu'elle était le meilleur médium pour avancer sur le difficile chemin de l'écritureAccepter la critique, c'est partager. La refuser parce qu'elle contrevient à l'idée que l'on se fait de sa création (ou pour des raisons purement égotistes) c'est dénier ce partage. C'est ravaler le lecteur à un rôle de potiche juste apte à opiner du chef. Une forme de dictature de la pensée.Je ne veux pas être le meilleur poète. Cela ne m'intéresse pas. J'ai simplement une haute idée de la poésie et me sais encore loin d'égaler les grands auteurs. Je voudrais juste que chacun fasse du mieux qu'il le peut, que chacun tende vers le Beau. Que ceux qui ne veulent pas respecter les règles sans départissent. C'est leur liberté. Rien à redire à cela. Mais, que ceux qui veulent emprunter le chemin de la poésie codifiée essaient au moins de la respecter un minimum.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a


·
Image de Le Balladin
Le Balladin · il y a
Je crois que chacun est libre de vivre la poésie comme il l'entend. Pourvu que cela soit beau. Je refuse les chapelles dictant des normes d'écriture, des choix linguistiques, des choix de sujets. Hormis le respect des règles propres à certaines formes, la liberté est le seul crédo qu'un poète puisse suivre.Que ceux qui veulent écrire pour dire leur mal-être, se mettre à nu, le fassent. J'ai choisi un autre chemin. Il y a autant de poésies que de poètes. Le seul critère qui différencie un véritable poète, c'est cette aura si particulière qui jaillit de son esprit. Ce sentiment si particulier qui saisit l'âme à la lecture de ce qu'il écrit.Et, le beau peut se découvrir sous tous les styles : classique ou libre, poésie légère ou violente. L'élégance d'une écriture, qu'elle soit sombre ou lumineuse se remarque d'emblée.
·
Image de Le Balladin
Le Balladin · il y a
Merci à vous tous !Désolé de ne vous répondre qu'à présent, je ne pouvais pas accéder aux commentaires depuis des mois.Amicalement.
·
Image de Alexandra
Alexandra · il y a
Le vocabulaire est tellement sublime... J'y ai laissé mon vote
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
C'est original les deux tercets entre les quatrains. J'aime votre style , j'aime les sonnets de toute sorte quand ils sont joliment fignolés et je vote.
·
Image de Le Balladin
Le Balladin · il y a
Oui. Cette forme est appelée "sonnet polaire".
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Merci Le Balladin, je me coucherai moins bête ce soir: j'aurai appris quelque chose :)
Sonnet polaire, voilà qui va me rafraîchir pendant la prochaine canicule!
Tant que ce n'est pas bipolaire on est tranquille ;-)
Dommage que celui-ci ne soit pas en finale. J'y figure en nouvelle et en TTC si cela vous dit de me lire...

·
Image de Le Balladin
Le Balladin · il y a
Pas en finale ! C'est le moins que l'on puisse dire. Il se classe au-delà de la 80e place lors des qualifications !!!!
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
J'ai remarqué qu'en poésie la qualité n'est pas toujours récompensée (je ne vise pas particulièrement Shortedition , c'est général ) Ne vous laissez pas décourager , que sont les chiffres? Ils sont tout relatifs!
·
Image de Le Balladin
Le Balladin · il y a
Pas de découragement. J'ai juste décidé de ne plus participer. Je ne posterai plus aucun poème... Désolé pour les 78 personnes qui m'avaient fait l'amitié de vouloir me suivre.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Je regarde votre page: deux fois lauréat, et j'ai voté pour vous trois fois. Vous me manquerez si vous partez. Mais votre décision n'est peut-être pas définitive...? Passez en tous cas une bonne journée et une bonne semaine, ici ou ailleurs ;-)
·
Image de Le Balladin
Le Balladin · il y a
J'arrête de publier non parce que je ne suis pas Lauréat cette fois... peu me chaut, mais, parce que les dés sont pipés et que je m'aperçois que quelque soit la qualité du poème que j'enverrai, je ne pourrais pas lutter face à cette réalité : la sélection des "meilleurs" poèmes ne place pas la qualité de l'écrit comme unique critère, mais, le relationnel. Plus vous avez d'amis, plus vous êtes susceptible de décrocher la 1ère place.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'aime beaucoup ce que tu fais! Tu as l'âme poétique et c'est tout ce qui m'importe! BRAVO! Je suis conquis et je vote! Amicalement, Luky ;)
·
Image de JHC
JHC · il y a
Bravo !
·
Image de Juan Araujo
Juan Araujo · il y a
Bravo !
·
Image de Laroche
Laroche · il y a
La forme est particulière, avec ces deux tercets "embrassés" par les quatrains. Belle fluidité un peu verlainienne, un peu parnassienne; seul le vers 9 sonne étrangement, non pas du fait du rejet de "grelottent" mais à cause de la prononciation inévitable "Til". C'est en tout cas une bonne idée de vouloir renouveler le sonnet jusque dans sa structure, cela évite le conformisme d'une écriture fossilisée, qui est souvent l'unique horizon de ceux qui usent aujourd'hui de cette forme révérée.
·
Image de Lammari Hafida
Lammari Hafida · il y a
J'ai bien aimé!
·
Image de Béhem
Béhem · il y a
J'aime bien ton écriture. Mais de quelle saison parle tu? Fin d'automne, hiver, début printanier? Tout est mêlés.
·