Filles de joie

il y a
1 min
31
lectures
3

Ecrire sans prétention pour le simple plaisir des mots, tout comme lorsque je manie les pinceaux pour m'adonner à la peinture. Je suis une touche à tout qui jamais ne s'ennuie  [+]

Elles exercent paraît-il le plus vieux métier du monde

Qu'elles soient rousses, brunes ou blondes

Exploitées par des rombières en maisons closes

Des madame Claude à la frimousse rose

De Manille ou Paris elles arpentent les trottoirs

Vendent leur corps à des hommes d'un soir

Sous le joug d'un ignoble souteneur

Elles gâchent leurs plus belles heures

Esclaves des temps modernes

Elles sont promises à un avenir terne

Filles de joie qui n'en ont que le nom

D'hommes inconnus elles subissent l'affront

Pour échapper à la misère elles ont été vendues

Quittant leur pays pour se retrouver à la rue

Sans papiers, asservies, humiliées et battues

Sans échappatoire dames de petite vertu

Se résignent à leur triste sort

S'exposant chaque nuit à rencontrer la mort

Subissant agressions et contaminations

Des violences faites aux femmes elles portent le fanion.

3

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !