FEMMES

il y a
1 min
12
lectures
2

Les mots sont pour moi des armes qui taisent les maux et leurs fléaux. Les mots sont tellement puissants au point d'empêcher que le monde se dirige dans un tombeau. Au-delà de tout, moi j'existe  [+]

Si avant que je n'atterrisse dans ce monde,
Le Bon Dieu m'avait fait de sexe féminin,
M'aurait-il fait de toutes les vertus profondes,
Qui leur servent de guide dans tous les chemins ?

Alors que d'aucuns, dans ce monde plus qu'infâme,
N'ont d'yeux que pour cet être appelé maman,
Je suis béni de connaitre deux autres femmes,
Qui me sont arrivées tout droit du firmament.

O femmes ! Vous m'avez appris ce que vous êtes :
Des coeurs qui témoignent le plus beau des amours !
Vous n'êtes pas que des bras, des jambes et des têtes,
Un aura de plus enveloppe vos contours !

Si dans ce monde j'ai la tête d'un idiot,
Alors sachez que je suis le plus beau d'entre eux,
Car dans la panoplie de maux et d'imbroglios,
Je suis le produit de leur savoir amoureux !

O femme ! Toi qui m'as porté dans tes entrailles,
Supportant le fardeau de tous mes mouvements ;
Femme, tu m'as taillé dans le moindre détail,
La toute première que j'appelle maman !

O femme ! Toi qui ne cesse d'être présente,
Ma copilote dans ce voyage pénible ;
Votre amour rend ma vie encore moins pesante,
Un amour qui a pris tout mon être pour cible !

Ces mots quoiqu'écrits, ne sont pas vraiment grand chose,
Même s'ils étaient parlés, ils n'en seraient rien ;
Si exprimer ses sentiments le muet ose,
La parole ne saurait témoigner les miens !

Mais puisqu'il me faut de tout mon coeur vous aimer,
Les mots sont pour le poète la plus grande arme ;
Dans mon coeur ces mots ne seront jamais gommés,
Parce que le feu n'éteindra jamais sa flamme !
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 6 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Très joli poème, très joli phrasé, très belles images projetées, très bel hommage aux femmes.
Ma bannière, mon flambeau, mon oriflamme est : " Je ne suis qu'une femme et seule la plume est mon arme."
Bienvenue sur ce site Glodi, ravie, enchantée d'être votre première lectrice, commentatrice et peut-être future abonnée.

Image de Le Marc Bamenga
Le Marc Bamenga · il y a
Merci !
Je me sens plus confiant grâce à ce bel accueil que vous me gratifiez.

Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et tu m'en voies ravie. Où es-tu, où vis-tu, quel coin de France ou du monde... sans indiscrétion aucune, juste par intérêt de ton sourire dans la voix, dans les yeux, dans les mots, tu as un joker à répondre ou pas. :-) Je suis du Sud, Baie des Anges, bleu de Méditerranée...
Image de Le Marc Bamenga
Le Marc Bamenga · il y a
Loin de la France, je suis de Kinshasa (RD Congo). Je n'ai pas pu le marquer lors de mon enregistrement, j'avais pourtant essayé.
Je suis là pour apprendre, ajouter une brique de plus sur ma petite fondation littéraire...

Image de Jeanne
Jeanne · il y a
... Loin de la France par la distance mais proche par le cœur et les mots. Je ne connais pas l'Afrique centrale (hormis le Cameroun) mais un petit bout de l'Afrique de l'Ouest (Côte d'Ivoire, Mali, Sénégal... ) ce dernier pays où je me rends chaque année au printemps et puis un tout petit bout de l'Océan Indien (Madagascar). Tu as raison, comme c'est en forgeant que l'on devient forgeron, c'est en écrivant que l'on devient écrivain, en poétisant que l'on devient poète... et ainsi de suite selon le dicton : Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage. Je te souhaite une belle nuit et te dis à tantôt pour d'autres mots.
Image de Le Marc Bamenga
Le Marc Bamenga · il y a
La poésie est le langage du cœur. Tout celui qui parle ce langage est poète. Je fais mon chemin dans ce monde maudit des mots dits et des mots écrits et je viens de rencontrer une passionnée des mots que vous êtes.
De cœur avec vous !