Femme étincelle

il y a
1 min
113
lectures
10

Bonjour, je suis architecte, j'ai 50 ans, j'écris mon premier roman et partage mes poèmes... désir de dire, désir d'écrire  [+]

Mes vers s’envolent dans la nuit à tire d’aile,
Douce folie ! Comment me passer d’elle !
Un vent soudain s’est engouffré par la porte
Entrebâillée de mes amours mortes !

Ravivant dans l’âtre des monceaux de braise,
Qui se plurent à crépiter comme fournaise.
Et je t’ai vu surgir des flammes, étincelle !
Ondulante en l’éther, si femme, si belle !

Ronde effrénée sous les étoiles réverbères,
Flaque par terre, niaque d’enfer, Claquent les verres...
Les rues se vident et doucement la lumière
Transfuse L’obscurité au parfum de bière.

Mélancolie sépia noyée à coup de rires,
Jusqu’au matin fatigué au bout du soupir.
Ta joue sur mon torse comme une infinie caresse
Tu t’endors, abandonnée, apaisée d’ivresse.

Peut-être permettras-tu dans cette trêve,
De partager avec toi ces quelques rêves,
Nés d'une lueur de la foudre passagère,
Par l’enchantement d’un très soudain mystère

10

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,