Femme afghane

il y a
1 min
127
lectures
43

" L’écriture, pas moyen de l’empêcher d’aller là où elle veut." Jacques Serena / "L'acrobate"

Déjà on les oublie
Tristes fantômes sans visage
Derrière les murs
Qu'elles rasent en silence
Et si leur pas est vif
Ce n'est pas de gaité
Juste la hâte de se cacher
Comme elles, leur soleil s'est voilé
L'oiseau noir de la peur
Plane sur le pays

On a brûlé leur âme
En fermant leurs écoles
En brûlant leur musique
Autodafé stupide
Leur soleil s'est voilé

Femme afghane, ne te retourne pas
Ton avenir n'est plus qu'une ombre
Qui traine derrière toi

Et devant toi, ne s'ouvre que la porte du ne plus

Ne dessine plus
Ne danse plus
Ne chante plus
N'apprends plus
Sauf la Charia, bien sûr
Ne travaille plus

NE PLUS, NE PLUS, NE PLUS

Et brûle ton violon

Femme afghane
Ne sors pas de chez toi
Ou alors en rasant les murs
Souris noire sous ta burqa

Femme afghane
N'aime pas un autre homme
Que celui qu'on te choisira
Tu n'y survivrais pas

Femme afghane
Ne rêve pas d'occident
Lui t'oubliera

NE PAS, NE PAS, NE PAS

Femme afghane
Je sais qu'une main de glace
S'est refermée sur ton cœur
Et de mon bout de terre protégé
Je te vois te lever
Défiant les fusils
J'admire ton courage
Et j'ai peur pour toi

Femme afghane,
Ma sœur,
Je prie le dieu que je n'ai pas
Pour qu'il veille sur toi.
43

Un petit mot pour l'auteur ? 60 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou  Commentaire de l'auteur · il y a
Je suis consciente que ce texte n’a pas de réelle «valeur poétique ». Il est sorti comme ça et je n’ai pas cherché à l’ameliorer. Il y a un très beau texte sur le même sujet, celui de Marie Guzman : « Pas un jour sans lune ». Je vous invite à le lire si ce n’est pas déjà fait.
D’autre part, ce texte n’a pas vocation à devenir l’occasion d’une polémique sur l’islamisme en France.

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
merci Infiniment pour ce joli geste poétique envers nos sœurs qui souffrent et qui se voient emmurées, la poésie pachtoune demeure pourtant

voici des extraits de texte de la journaliste qui leur a consacré de nombreux écrits :
https://www.ledevoir.com/lire/408967/les-femmes-pachtounes-et-leurs-poemes-de-la-resistance
votre poésie est touchante de flamme et d'indignation
certaines blessures de leurs âmes retentissent dans la nôtre et c'est ce que je ressens en lisant votre texte Brigitte

Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Je n’avais pas vu votre belle réponse, Marie. Aujourd’hui, bien tardivement, je vous en remercie.
Image de Laurence Guillemin
Laurence Guillemin · il y a
Grâce à vous, "On ne les oublie pas". Alors merci !
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Merci à vous, Laurence !
Image de Zalma Solange Schneider
Zalma Solange Schneider · il y a
Un poème poignant, bien écrit comme une terrible musique qui, pour ces femmes, n'est plus celle d'autrefois, mais celle qui désormais, rythme leur vie tel un cri déchirant.
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Oui, c'est effectivement plus un cri qu'un poème. Merci, Solange !
Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Plus qu’un poème, un cri d’empathie, sensible et touchant. Merci Brigitte 💜
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Merci Armelle !
Image de Constance Delange
Constance Delange · il y a
bravo
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Merci Constance
Image de Denis Infante
Denis Infante · il y a
J’admire ton courage !
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Le mien ???? Le leur, tu veux dire...
Image de Denis Infante
Denis Infante · il y a
C’est une citation du texte. Mais toutes, je suppose, vous ici, elles là-bas. Personne ne sait quelle serait son attitude dans cette horrible situation face à des assassins qui ont pouvoir de vie et de mort, on ne peut qu’espérer avoir le courage de ne pas perdre totalement son humanité, j’oserai dire sa dignité.
Image de Choubi Doux
Choubi Doux · il y a
C'est profond et noir comme un lac de cratère et ce cri traverse avec émotion l'éther.
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Oui, ces femmes sont au fond d'un cratère. C'est bien trouvé. Merci Choubi Doux
Image de Jean-Yves Robichon
Jean-Yves Robichon · il y a
Ecrire comme un cri ! Toujours...
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Nous sommes d'accord mais "toujours" ce n'est pas évident...Merci Jean-Yves
Image de Gali Nette
Gali Nette · il y a
Texte magnifique, lancé comme un jet de pierres. Bravo pour la spontanéité qui s'en dégage, rendant le message d'autant plus percutant selon moi !!
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Oui, c'était bien un cri. Merci de l'avoir perçu Gali
Image de Marie Van Marle
Marie Van Marle · il y a
Le texte est beau (je ne suis pas sûre de savoir ce qu'est la valeur poétique). Je le trouve particulièrement intéressant parce vous depeignez les femmes afghanes non seulement comme des victimes, mais comme des combattantes, ce qu'elles sont.
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Oui, elles essaient. Si au moins les hommes s'y mettaient aussi ! Merci Marie
Image de Ralph Nouger
Ralph Nouger · il y a
Pauvres femmes … Femmes grillagées sous l'emprise d'une idéologie stupide !
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Oui, stupide ! Merci Ralph

Vous aimerez aussi !