1
min

Féminotteries

Image de Ophélie Conan

Ophélie Conan

20 lectures

0

Quand pèlerine émue et passionnée
L’une approche ses lèvres pourprées
Et sa langue fertile
Tout au bord de l’abricot désiré
Presque toujours la gênent ses longs cheveux défaits
Si bien que l’autre
Celle qui s’offre et attend
Réunit d’un geste simple en forme de poignée
La chevelure soyeuse
Et la jette derrière l’épaule de l’aimée
Et regarde affriandée
La langue folle faire son ouvrage

Quand nous nous prosternons devant nos chairs blanches
Celles du silence
Nos cheveux longs sont ainsi
Gênants
Mais nécessaires
Irrésistible attraction cependant
En raison du fait
Que la mort ne fait pas un bon déguisement
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Grenelle
Grenelle · il y a
Voilà qui est joliment coquin ... pardon coquine
·
Image de Ophélie Conan
Ophélie Conan · il y a
Merci Grenelle.
·