1
min
Image de Dominique Mutel

Dominique Mutel

14 lectures

4

FAUSSE ROUTE


La foule acclame ses idoles.
Je la regarde et me désole.
Les Césars modernes, pour moi
N'ont pas la vertu de ces lois
Gravées sur le sable du temps
Ni l'audace des conquérants.
Sourd aux séduisants discours-fleuve,
Mon esprit douteur ne s'abreuve
Pas aux intarissables puits
Comme l'étoile boit la nuit.
Il n'est pas des clichés gérant
Et reste aussi indifférent
Que l’yeuse Seine où Notre-Dame
S'émiette dans ses eaux calmes.
Redoutons que nos cœurs naïfs
Ne soient ingénument captifs
De la rhétorique aux soyeux
Rubans, comme tous ces hargneux
Drapeaux flottant dans les batailles
Qui des corps couvrent les entrailles.
Défions-nous des vils horlogers
Qui cherchent à nous déloger
Du temps pour hâter notre mort
Et saisissons la vie aux mors.
Evitons le carriérisme
Des passions jouant dans un prisme.
Quand la nuit ouvre son giron,
Comme Victor Hugo, tirons
De nos ténèbres la clarté.
Ne nous laissons pas appâter
Par l’hameçon haineux des guerres
Au son des hymnes de naguère.
Nous sommes dans cet univers
La balance de nos hivers :
A chaque ouvrier son bourgeois,
A chaque flèche son carquois,
A chaque mort une naissance,
A chaque tort une espérance.
Je ne voudrais pas près du feu
De ma raison, tel un lépreux
Céder le pas devant l'idiot
Hâbleur qui hurle taïaut
A la France de Robespierre
Tout en se bottant le derrière.
Plutôt que Thiers, aimons Rimbaud,
La Boétie, Marot, ces beaux
Poètes que sont Rutebeuf,
Villon et ceux devenus veufs
Du vers dans le livre comptable
De la rente si détestable.
J'aimerais encore cueillir
Leurs voix fleuries sans défaillir,
Telle la braise résistant
Dans la cendre du feu mourant
Et penser qu'ils sont bien modernes
Lorsque nos rêves s'encasernent.

Thèmes

Image de Poèmes
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Ce qu'il est beau votre doute poétique surtout accompagné de la clarté précieuse !
Ne cédons pas nos pas et n'encasernons pas nos rêves. Avançons sur la route, celle qui n'est pas fausse.... non, l'autre.
Merci.

·
Image de Dominique Mutel
Dominique Mutel · il y a
J'apprécie grandement votre approche du poème. Il est réconfortant de rencontrer un écho à ce que je ressens. Encore merci.
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
J'aime tellement l'étoile qui boit la nuit !
Merci à vous.

·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Sachons garder notre libre arbitre !!!
·