Fatigué de ce monde

il y a
1 min
244
lectures
23
Qualifié

De nature calme, pensive. Aime beaucoup rire et écrire de la poésie pour le plaisir des autres et me libérer l'esprit de quelques fantasmes rose ou noires  [+]

Image de Automne 2016
Pfff. Je suis fatigué. Morphée me tient le jour,
Me laissant naviguer tout seul, sous ce ciel sourd
Et muet qu'est la nuit. Je parle à ma conscience
Sur ce tendre et doux bruit appelé « le silence »

Je vois la fenêtre : la pluie et le ciel gris
Partir, disparaître... Quel bon conseil, j'en ris
Après tout, le Là-haut nous regarde d'en bas,
Témoin de ce chaos, témoins de ces combats

Terré dans mon terrier de draps j'oublie tout
Cet endroit avarié m'a offert une toux
Sèche et si morose que j'en vomis des vers
C'est un monde « rose » ? Mais quel rose pervers !

Mes paupières tombent, ce monde-là s'efface,
Disparaît en trombe, fondant telle la glace...
Après une douche, je sens une froideur
Faible, je me couche. Je ne dors plus. Je meurs.

23

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !