Fané du soir

il y a
1 min
24
lectures
0

Autodidacte, ecrire vivre souffrir rire tout se mélange metissage de mots entre insomnie et sommeil  [+]

Il pleuviote, et s'illuminent des milliers de diamants sur les trottoirs.
Dans la ville écrin d’ébène, scintillent de grosses gouttes de lumière éphémère qui s'éclatent en velours et même amusent les insomniaques.
mes pas dans la nuit clignotent,  indécis. si joyeux soliste en improvisation. C'est pourtant le hasard qui se joue d'émoi.
sifflotant un de ces airs faisant pâlir les astres, 
je fracasse l'ordre cosmique de minuit. 
mes yeux tortillent et sèment des graines de révoltent au coeur du goudron.
Une nuit de perdu me direz-vous, une nuit de rêves repondrais-je.
une nuit de rêves...
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,