1
min

Fané du soir

Image de Capjuan1

Capjuan1

15 lectures

0

il pleuviote ; s'illuminent des milliers de diamants sur les trottoirs
lueur des réverbères, la ville écrin d’ébène scintille
une bouche d’égout a voracement avalé mes clefs
mes pas nocturnes clignotent indécis ; je suis saoul
déambulation fortuite sans un euros en poche
l'ennui me gagne, et je perds pied ; je trébuche
je pose alors mon cul sur l'asphalte ; assis haschich en main
les cheveux en pétard , mes neurones s’évaporent
j'hallucine, si triste soliste sirotant son absinthe
sifflotant un de ces airs faisant pâlir la lune
et les quelques gueules fracassées de minuit
mes yeux tortillent tourne la tête en vrille
harassé à ras les pâquerettes
qui ne poussent jamais d'ailleurs au cœur de la ville
même dans la fleur de l'age ; le silence m'absorbe
une nuit perdu une nuit de plus
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,