Exil

il y a
1 min
48
lectures
11

écrire, jardiner, lire, musique, en chambre, théâtre, à la télé, c'est toujours ça !  [+]

Je vais au hasard. Devant.
Au hasard de mes oublis, le passé reste accroché.
Ma tête oublie beaucoup sans doute.
Mais, pas tout.
Pas les ombres qu’allonge le soleil dans les soirs qu’il rosit.
Pas l’ombre du chat ronronnant sur le toit gris.
Pas les ombres des petits rêves d’enfant...
Jolie petite enfant.
Seule.
Pleine de rêves.
Rêves à croquer.
Rêves à monstres aussi.
Qui fabrique les rêves oubliés et les enfants seuls ?
Et pour quoi ?
Pourquoi ?
Je n’ai jamais su non plus, qui fabrique le hasard.
Si je marche, devant, je trouverai des hasards ou des rêves... peut-être...
Alors, je marche.
Devant.
J’aime la terre.
Mes pieds posent dessus. Dedans s’enfoncent.
Petites marques d’un passage indéchiffrable.

Il voit : l’orage arrive. Il est las, c’est comme ça. Des gouttelettes arrosent sa figure, légèrement. Sa main étale la pluie sur ses yeux, ses lèvres. C’est frais. Et la fatigue s’en va un petit peu. Il essuie sa main au pantalon marron plein de poches encombrées : un quignon de pain, un harmonica, un livre assez amoché, deux mouchoirs à carreaux bleus et blancs...
Ses choses à lui quoi.
Au-dessus de sa tête... un cri...
La buse tourne en descendant, va foncer sur la musaraigne, l’emporter au nid.
Cruauté de la solitude du rapace, avant l’orage.

Solitude...
D’elle, qui marche là-bas, devant, il ne sait rien, ne comprend rien, ne cherche rien.
Il y a longtemps qu’il marche dans ses pas.
Dans le silence d’un ange.
11

Un petit mot pour l'auteur ? 21 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Dranem
Dranem · il y a
Nous sommes en dehors du temps qu'on ne rattrapera jamais... toutes nos solitudes se conjuguent au présent et nous sommes tous des exilés sur cette terre !
Votre poème m'inspire, merci !

Image de Orane CP
Orane CP · il y a
Il me semble que c'est un temps suspendu... Merci !
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Une ambiance particulière, prenante, et pourtant en même temps reposante...
Image de Orane CP
Orane CP · il y a
Je suis contente que ça donne ces impressions. Merci de ce commentaire
Image de Chateau briante
Chateau briante · il y a
cruelle solitude
destin de l'exilé.e
de son passé, peu de choses restées au fond de ses poches, ô combien importantes à lui
marche-t-il dans les pas de la liberté ?
ultime rêve de l'enfant qu'il était ?
au présent, combien de ces êtres perdus foulant des pieds une terre nouvelle, inconnue, à la recherche d'une Vie, une Vraie Vie...

Image de Orane CP
Orane CP · il y a
Dans ma tête, en écrivant, chacun des deux était nostalgique je crois des rêves de l'enfant qu'ils étaient. Et lui, il marchait vers la solitude de la femme, aperçue au loin. Peut-être y aura -t-il une rencontre...?
Merci de votre commentaire qui me fait sentir un pan complémentaire de cet écrit.

Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
C'est un beau poème. J'aime la solitude de la buse, toutes ces solitudes évoquées...
Image de Orane CP
Orane CP · il y a
Merci Camille
Image de De margotin
De margotin · il y a
J'adore
Image de Orane CP
Orane CP · il y a
Merci beaucoup
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Une belle liberté !
Image de Orane CP
Orane CP · il y a
Merci Daniel
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
J'adore ... vraiment ! .. la déstructure, la liberté des vers, les images, les émotions qui s'en dégagent ... c'est beau !
Image de Orane CP
Orane CP · il y a
Eh bien je suis émue, vous en avez lu plusieurs et vous avez tout aimé ! Pour la liberté des vers, je m'étais inspirée de Jeanne Benameur mais je ne sais plus quel texte. Je peux retrouver si vous voulez.
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Jeanne Benameur, je l'adore, je l'ai rencontrée ... j'ai même MA dédicace, quelle fierté ! C'est une vraie grande dame ... et peu de gens la connaissent ... ravie de vous croiser et je poursuivrai mon voyage ...et merci de votre réponse !
Image de Orane CP
Orane CP · il y a
Ah mais vous faites une envieuse ! où l'aviez vous croisée ?
Moi aussi j'irai voir vos textes. A bientôt et merci beaucoup

Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Je l'ai rencontrée, Orane, à une Fête du Livre Jeunesse à Lyon , elle présentait des petits livres magnifiques ... dont un que j'adore qui s'appelle Comme on respire ... un bijou ... A bientôt et merci à vous !
Image de Thierry Lazert
Thierry Lazert · il y a
Ça sent une bonne petite odeur de liberté, j'aime ça.
Image de Orane CP
Orane CP · il y a
C'est super que vous disiez ça, je le sentais plutôt triste !
Merci à vous

Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Entre prose et poésie. De "je" à "il" le récit passe du rêve à la réalité des exils
Image de Orane CP
Orane CP · il y a
Pour la forme - entre il et je - je m'étais inspirée de Jeanne Benameur.
Merci de votre avis