1
min

Exil

Image de Dominique Mutel

Dominique Mutel

12 lectures

3

L’image de toi me navre l’esprit.
De te voir sans te toucher désespère
Ma chair dévorée d’un tourment prospère
Qui m’appauvrit. Double est mon malheur pris
Entre l’envie et l’acte que j’espère.


Et mon cœur tout amoureux obtempère
Au mal désirant qui s’est désappris
De la raison débile, qu’exaspère
L’image de toi.


Bien qu’étant loin de moi, tu m’as surpris
En greffant sur mes nuits, tel un repère,
Le scion de l’amour qu’une vipère
A mordu. Et son venin qu’à tout prix
Je combats devient la sève où s’opère
L’image de toi.

3

Vous aimerez aussi !

Du même auteur