1
min

Eva, 12 ans, vomit tout le temps

273 lectures

9

Qualifié

Aussi fragile qu’une tige au vent
Son âme se brise au moindre évènement
Dans sa coquille, doucereux diamant
Elle se recroqueville, douloureusement

Aussi épaisse qu’une feuille de livre
Dans sa détresse, la peur de vivre
Au sein de cette liesse, de ces gens ivres
Au cœur de cette messe, macabre mais libre

Elle se prend en pleine face toute l’atrocité
Que l’on vend à cette vaine masse qu’est devenue l’humanité
Derrière les écrans, antres de la haine, la face cachée
Diffusant, horrible aubaine, toute cette crasse comme une banalité

Tous ces morts en pagaille, la normalité
La violence et le sang qui coule, estampillés télé
La pauvreté, cette misère, une nécessité
La haine de l’autre, un fait de société

Ses parents, de la voir tant souffrir et vomir
Ce petit être en cassure, vont devoir recourir
Aux services expiant d’un psy pour faire sortir
Ce mal d’enfant martyre qu’il va falloir circonscrire

Ô que notre vaste monde est ahurissant
Le manège qu’il fomente si abrutissant
Qu’au final, on ne sait plus reconnaître
Les raisons du Bien comme du Mal-être

Eva, douze ans, tu es le maillon manquant
Dernier rempart et espoir, pour un nouvel élan
Tes stigmates, miroirs d’un monde dément
Où l’on soigne les bien portants plutôt que les délirants

Notre âme et notre corps n’ont pas à supporter
Toute l’absurdité, la férocité et l’insensibilité
D’un monde malade, moribond et écœurant
Symptôme de tes vomissements et haut-le-cœur permanents

Eva, douze ans, malingre mais primo élément
Ta fragilité est une force et ta sensibilité
Est le dernier cri, comme une entorse au temps
Remballant ton psy et révélant l’absolue vérité

Plutôt vomir pour ne jamais abdiquer
Que de se nourrir et avec le diable pactiser
Refuser le pire et rester effrayée
Que s’enorgueillir à l’inacceptable adhérer

Eva, belle enfant, je te promets de me soigner
À travers toi ultime égérie, pouvoir extorquer
À ce monde sans foi où la haine de l’autre est « roi »
Des aveux de folie et la promesse d’une nouvelle voie.

PRIX

Image de Hiver 2015
9

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de G. is Nasty
G. is Nasty · il y a
Très touchant. Bravo... Les schémas de rimes sont très intéressants.
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a

Bon courage à vous, à Eva, à toutes les Eva et à tous les parents de ces enfants en souffrance

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je vote pour ce poème qui m'a touché! Bien à toi, Luky ;)
·
Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
+1, pour les "haut-le cœur", d'un cœur trop tendre...
·