1
min

euthanasie

Image de Alann dethiol

Alann dethiol

11 lectures

0

Euthanasie


Nous étions mariés voilà déjà quatre ans
Aucun enfant de toi moi qui les aime tant
Nous n’étions pas très riches mais toi tellement jolie
M’en faisait oublier tout nos moindres soucis
Et puis des fois le soir nous y pensions souvent
Nathalie ou Patrick Patrick ou Nathalie
Mais quand je te revois Patrick
Dans les bras de ta mère entrain de t’allaiter
Tu souriais toujours tu étais le premier
Pourtant l’on t’adorait tiens même je me souviens
Dans ton petit lit bleu pour ton anniversaire
Tu avais alors trois ans ta mère et moi
Nous t’avions acheté une voiture de pompier
Avec sa grande échelle est-ce que tu te souviens dit
Est-ce que tu te souviens Patrick notre enfant
Et puis tiens toi toi qui me vois de là-haut
Il faut lui expliquer toi qui es à côté de lui
Qu’il faut me pardonner et non pas me laisser
Car ici vois-tu mon enfant
La justice ne comprendra jamais.


n° 3 - Nice - 1975
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,