ETRE SOURDS

il y a
1 min
0
lecture
0
Mes oreilles font semblant d’être sourdes,
Elles sont furtives et entendent entre les mots,
Elles changent le sens des phrases,
Et quand elles ne comprennent pas, elles restent silencieuses.
Mes oreilles oublient qu'elles ont des mains,
Ce sont des vagues contre le raz de marée de l'information,
Elles sont du sable quand elles sont recouvertes de cire,
Elles ne se soucient pas de l'art ou de la mode.
Elles se soucient seulement d'entendre un « Je t’aime », un « Je besoin de toi » et un « Tu me manques ».
Si les insultes elles tombent malades avec le chancre, la syphilis et la chlamydia,
Elles ont une bonne mémoire, elles vivent mortes d'amour et de rires.
Son temps dure cinq secondes,
Parfois elles sont, mais personne ne s'en rend compte,
Elles sont nées pour entendre ou pour être brûlés,
Mes oreilles sont sages et ils font ce qu'elles veulent.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !