Etre mère

il y a
1 min
25
lectures
4

Les mots, les maux...jouer avec eux Bonheurs et douleurs de la vie qui vous construisent. L'autre, les autres, les différences ,les ressemblances. La lecture, la nature, la musique, Le chant du  [+]

Image de Automne 2016
Etre Mère n’est pas simple, on marche sur un fil.
Au début on fait tout, pensant surtout bien faire.
Et le temps passe, on regarde derrière
On se dit, ‘ j’aurais pu bien mieux faire « 

Etre plus attentive, plus patiente, plus aimante
Plus sévère et se mettre plus souvent en colère
Transmettre des valeurs qu’ils auront dans leur cœur
Qu’un jour ils transmettront à leur génération.

Aimer ses enfants n’est pas les aliéner
C’est les laisser partir pour un jour revenir.
Ils quittent un jour le nid pour vivre leur propre vie
C’est bien leur liberté qu’il faut un jour donner.

Etre Mère c’est très beau, c’est vraiment un cadeau
Beau cadeau de la vie de voir tous ces petits
Tous ces petits enfants nés de vos propres enfants
Qu’elle belle étincelle venue tout droit du ciel.

4

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lou
Lou · il y a
Etre Grand Mère est encore autre chose...je vous souhaite plein de petites étincelles qui viendront illuminer votre Vie .
Un très joli texte de Khalil Gibran sur les enfants.


« Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ce sont les fils et les filles du désir de Vie.
Ils arrivent à travers vous mais non de vous.
Et quoiqu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.
Vous pouvez leur donner votre amour mais non vos pensées,
car ils ont leurs pensées propres.
Vous pouvez abriter leurs corps mais non leurs âmes,
car leurs âmes habitent la demeure de demain
que vous ne pouvez visiter même dans vos rêves.
Vous pouvez tenter d’être comme eux,
mais n’essayez pas de les rendre comme vous.
Car la vie ne s’en retourne pas en arrière
ni ne s’attarde avec hier.
Vous êtes les arcs qui projettent vos enfants
comme des flèches vivantes.
L’Archer voit le but sur le sentier de l’infini
et Il vous tend de toute son énergie
pour que ses flèches puissent aller vite et loin.
Que cette force bandée par la main de l’Archer soit joyeuse;
Car, s’il aime la flèche qui vole, Il aime aussi l’arc qui est stable. »

Khalil Gibran

« Le Prophète » (extrait)

Image de Emma A
Emma A · il y a
Oui les aider à grandir pour qu'ils partent... et reviennent avec plaisir, pas par obligation. On est mère comme on peut ! Avec les manques et les cadeaux qu'on a soi-même reçus... j'ai hâte de voir les petites étincelles à venir !
Image de Poupette
Poupette · il y a
c'est très beau et grâce à votre écriture d'une douceur infinie on en oublie les liens, les contraintes dues aux alexandrins. bravo. Quelle chance vous avez d'être maman!
Image de Lou
Lou · il y a
Oui, un beau cadeau de la vie ! je vous le souhaite et merci pour le petit clic !
Sourire