Étincelle

il y a
1 min
7
lectures
1
J'ai vu en toi une lumière.
Je pourrais compter beaucoup de femmes, mais cette fois-ci, c'est toi, j'énumère.
Je ne voyais pas bien dans ce tunnel.
Pour moi, l'amour était sombre sans vraiment être réel.
Ce sentiment qui me fuyait alors qu'à côté, il leur venait par hasard.
Moi pourtant, je le cherchais avec mes autres sentiments, je faisais la bagarre.
Ma colère était la plus instable.
Elle me faisait voir en l'amour un sentiment intenable.
Je n'avais pas de froid à m'Allier à la solitude.
Avec elle, rien n'est sûr tout dépend de ton attitude.
Je ne broyais que du noir ma vie était pâle.
J'écrivais des textes noirs surtout rien que des fables.
Dans mon conscient, je croyais en l'existence de la chance.
Mais tout comme l'amour qui me fuyait elle m'envoyait souvent sa sœur la malchance.
Des mots doux moi, je pouvais les écrire pour les autres.
Je me contentais d'êtres heureux pour eux, je trinquais à la vôtre.
Il a fallu que je sorte cette nuit un de ces textes.
Qui me disait passe sur ton chagrin un coup de ti-pex.
Ne force rien laisse la vie t'emmener sur ces vagues.
Sois libre comme le vent et attends qu'elle te drague.
A ce moment je ne sais pas réellement ce qui m'a pris j'ai pour la première fois arrêter de me morfondre.
L'amour allait venir comme je l'avais toujours rêvé lors de mes songes les plus profonds.
Moi mon cœur n'était en mille morceaux, mais il n'était pas intact.
Brisé juste partiellement, mon ex m'avait laissé cette tâche.
J'étais assis à penser que le temps passe et que je n'ai toujours pas trouvé ma belle.
Et tranquillement, je suis sorti de cette impasse il n'a fallu qu'une étincelle.
Le tunnel sombre dans lequel je marchais s'estompait, je voyais la lumière.
Une luciole vient de passer devant moi en me fixant tel le sourire de ma mère.
J'ai compris à cet instant que le feu sacré de l'amour brûlait en moi.
Je n'attendais que se signale pour réellement m'approcher de toi.
J'avoue que tu étais intimidante, mais j'ai pris mon courage à deux mains.
Il fallait que je te le dise en face et t'en convaincre avec toi, je vois mon lendemain.
C'est ainsi, tu as accepté avec ta beauté de fée me porter sur tes ailes.
C'était juste ce qui me fallait pour être heureux...
Rencontrer mon étincelle.
#Lelm
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !