Éternité brève

il y a
1 min
52
lectures
10
Les plaisirs infinis se finissent, hélas
Les jours de joie sans fin finalement trépassent
Les heures éternelles assez vite se lassent
Les puits d’amour sans fond s’effondrent puis se tassent

Mais jamais ne mourra l’extase d’un instant
Le souvenir poignant du baiser qu’on te tend
L’éphémère caresse d’une main qui t’attend
Le mot doux qui s’égare et puis qui se repent

Que nous importe que la vie paraisse brève
Que ce soir où nos corps ne font plus qu’un s’achève
Qu’une note sublime retentisse et puis crève

Ces moments de magie survivront quelque part
Dans un coin de notre âme et le bleu d’un regard
L’éternité se niche au creux de la mémoire
10

Un petit mot pour l'auteur ? 16 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de MameT
MameT · il y a
tout simplement magnifique .
Image de Pascal Dut
Pascal Dut · il y a
Merci beaucoup
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Brève la vie et pourtant tant de souvenirs ! Un beau poème !
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Un très beau titre pour un poème tout en délicatesse...
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Magnifique !!
Image de Pascal Dut
Pascal Dut · il y a
Merci beaucoup Marie, cela fait plaisir
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
J'apprécie ce désenchantement qui n'exclut pas la foi dans la magie du souvenir...
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Le dernier vers est sublime.
Image de Joëlle Diehl-Lagae
Joëlle Diehl-Lagae · il y a
J'adore la dernière strophe de votre sonnet.
Par contre et ceci est plus une question qu'autre chose, je bute sur ce vers
"Les puits d’amour sans fond s’effondrent et puis se tassent"
je le compte en heptasyllabes sur s'effrondent et puis...Pour moi le "dent" compte pour une syllabe et si vous enleviez le "et" vous seriez à nouveau en alexandrin mais là encore je peux me tromper ! Vote bien-sûr

Image de Pascal Dut
Pascal Dut · il y a
Je viens d'ailleurs de remarquer que, pour les oeuvres "non cédées", on peut les corriger. Ce qui est fait, merci encore :).
Image de Pascal Dut
Pascal Dut · il y a
Merci pour votre commentaire Joëlle, et votre appréciation. J'avoue que je ne compte pas toujours au plus près quand j'écris, les mots se mettent ainsi... 😊 Formellement, je crois, le "ent" peut être muet, puisque devant une voyelle, mais de fait, le "et" était de trop et n'apporte rien. Je l'avais d'ailleurs retiré dans une version ultérieure, de même que le "dans" de l'avant dernier vers que j'ai remplacé par un "et", cela sonne mieux aussI.
Image de Joëlle Diehl-Lagae
Joëlle Diehl-Lagae · il y a
La règle des "e" muet ou pas est assez traite je le sais moi-même. Merci pour votre réponse . C'est enrichissant de pouvoir s'épauler. Votre poème est si coulant et rythmé et c'est pourquoi j'ai buté sur ce vers qui casse un peu le rythme. Mais je suis bien loin d'être une experte !! Où trouvez-vous les émoticones ??
Image de Pascal Dut
Pascal Dut · il y a
Si vous utilisez un pc, vous cliquez avec le bouton droit de la souris dans la zone de texte, vous avez un menu déroulant à droite: au dessus, émoji, et vous choisissez 🌹🌼☺
Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
La mémoire le cœur de l'Humanité ... Belle lecture. Mon vote.
Image de Claire JEANNE
Claire JEANNE · il y a
C'est toujours aussi profond, aussi doux et puissant. J'aime beaucoup, beaucoup.
Image de Pascal Dut
Pascal Dut · il y a
Merci Claire, c'est trop gentil, et cela me fait très plaisir..